Test : Corsair Vengeance C70

"Vous sentez cette odeur ? C’est le napalm fiston, il n’y a rien d’autre au monde qui a cette odeur-là", dixit le Lieutenant Colonel Bill Kilgore. Cette odeur, c'est un peu celle qui émane du Vengeance C70 de Corsair au déballage. Branchons notre lance-flamme et regardons ce qu'il a dans le ventre...

Annoncé en avril dernier, nous avons eu le plaisir de recevoir ce tout dernier boîtier de la gamme Vengeance de Corsair, le C70. Ce n'est pas vraiment une première en la matière, les matériels des armées ont toujours fasciné certains designers et nous avons pu voir quelques mods dans ce goût-là. Mais pour qu'un fabricant s'y mette, il faut vraiment que ça en jette, sans quoi, on tombe directement dans la faute de goût. Digne d'un caisson de munitions, au déballage, ce C70 ne passe pas inaperçu. Il a bien tous les traits caractéristiques que nous avons pu voir maintes fois dans les films de guerre, des poignées sur le dessus aux attaches à pivot de par et d'autre pour les parois, et même les boutons ont droit au traitement armé.

Corsair-C70-cote-droite-dessus

Cette "belle" caisse couleur kaki mesure 50,1 x 23,2 x 53,3 cm pour 8,3 kg sur la balance supporte les cartes mères au format ATX et micro ATX. Le boîtier est proposé à la vente en trois coloris, kaki comme celui-ci, noir mat ou encore gris clair, tous les trois en acier avec une façade en plastique et métal de la couleur du boîtier choisi. En façade, il sera possible d'installer trois lecteurs optiques ou autres composants au format 5,25 pouces. En dessous, cachés par la face avant et les filtres à poussières juste derrière, ce sera six disques durs de 3,5 ou 2,5 pouces que l'on pourra installer. Par défaut, le C70 embarque trois ventilateurs de 12 cm, deux placés à l'intérieur pour ventiler les deux cages de disques durs et un dernier à l'arrière juste en face du ventirad CPU.

Corsair-C70-interieur-vide-001          Corsair-C70-interieur-vide-003          Corsair-C70-interieur-vide-002

Corsair-C70-HDD-rack-002 Corsair-C70-dessus-vide Corsair-C70-arriere-vide Corsair-C70-dessus Corsair-C70-dessous-filtre

Cependant, Corsair a doté son boîtier de plusieurs emplacements supplémentaires libres pour améliorer l'apport en air frais, avec deux places sur le dessus du boîtier, deux en bas qui sont protégées par des filtres à poussière et qui peuvent monter jusqu'à 24 cm de diamètre si la cage HDD du bas est retirée, et deux autres sur la paroi transparente. Corsair a aussi pensé aux configurations refroidies à l'eau avec deux trous pré-persés à l'arrière, juste au dessus du ventilateur fourni.

Tout en haut du panneau avant du C70, nous avons un bouton d'allumage rouge, deux ports USB 3.0 avec un adaptateur USB 2.0 fourni pour les cartes mères ne disposant pas de cette dernière norme et un bouton reset protégé par un cache à lever comme pour lancer un missile dans un avion de chasse, du plus bel effet pour qui accroche au design militaire. Sur le côté gauche de cette caisse de munitions, une vitre en plexiglas assez grande pour voir entièrement la configuration qui est logée à l'intérieur.

Aussi facile à monter qu'un Glock 17 ?

Configuration de test :

Aucune comparaison possible, les connaisseurs pourront le dire, mais il faut tout de même souligner que ce Corsair Vengeance C70 est un vrai plaisir en matière de montage. A part quelques vis qui bloquent à cause d'un excédant de peinture, le montage s'est déroulé sans accroc. Un nouveau record de vitesse de montage a d'ailleurs été battu à la rédaction, il faut dire que l'on commence à prendre le coup ! Que ce soit du côté de l'alimentation qui se trouve en bas avec son filtre à poussière juste en dessous, ou encore du côté des disques durs, tout a été pensé pour limiter au maximum l'utilisation du tournevis.

Corsair-C70-HDD-rack-003              Corsair-C70-HDD-rack

Pour les cartes graphiques extralongues, Corsair a pensé à pouvoir sortir la cage HDD du dessus qui est maintenue par trois vis moletées. Il faut tout de même sortir le tournevis, parce que l'assembleur qui a monté notre tour a vissé un peu fort toutes les vis de ce boîtier. Passé ce petit désagrément, la cage coulisse toute seule avec son ventilateur intégré. Le lecteur optique et notre rhéobus ont également été montés facilement, il faut juste un peu forcer pour les faire rentrer à cause d'une épaisseur de peinture un poil trop riche, mais rien d'insurmontable, il n'est pas nécessaire de sortir la ponceuse à bandes pour cela, rassurez-vous.

Le système de fixation sans vis de Corsair fonctionne, mais nous avons noté que les ergots qui doivent se positionner dans les trous de vis du lecteur manquent de précision, au sens où il faudra bien appuyer sur la languette pour les faire entrer. Pour plus de sécurité, il est aussi possible de rajouter une ou deux vis de chaque côté du lecteur.

Corsair-C70-interieur-montee             Corsair-C70-arriere-montee

Les disques durs 3,5 pouces ont aussi droit à un montage sans outils avec quatre pointes montées sur silicone et viendront se loger dans les trous de vis de notre disque dur. Il ne faut pas hésiter à tordre le rack en plastique, sinon la pointe dans son embout en silicone se tord un peu et il faudra la replacer dans son logement pour recommencer l'opération.

Corsair-C70-cable-mgmtUn SSD se vissera tout simplement avec quatre vis fournies dans les sachets présents dans la boîte en carton. Vis qui encore une fois présentent un peu trop de peinture, il faudra donc visser un peu plus fort pour sortir l'excédent.

La gestion des câbles de notre configuration est plutôt bonne, Corsair a mis trois barrettes en plastique pour bloquer les câbles de haut en bas du C70. Il est même possible de choisir l'épaisseur en fonction du nombre de câbles présents, ce qui évite de casser la barrette lorsqu'il faut la clipser pour verrouiller un toron de câbles un peu épais. Il y a de la place pour passer de gros câbles comme celui de l'alimentation ATX ou encore pour y faire du watercooling en passant par l'arrière du boîtier.

Un détour par le Vietnam pour le test du lance-flamme

Après une bonne séance de montée en chaleur, nous ne nous attendions pas à mieux en réalité. Avec trois ventilateurs de 12 cm, ce boîtier ne ventile pas vraiment bien notre configuration. La montée en température est nette, et la descente n'est pas extraordinaire. Mais une chose est sûre, ces trois ventilateurs ne sont pas trop bruyants non plus, avec 12 cm de diamètre, en basse tension à 5 Volts ils génèrent 38,4 dbA alors qu'à 12 Volts, la mesure remonte 41,4 dbA. C'est audible, mais reste tout de même acceptable et fini par s'oublier pendant notre phase de jeu intensive.

Corsair C70 - Temperatures

La carte graphique peine difficilement à évacuer la chaleur ainsi que celle qui se coince entre le ventirad CPU et le dessus du GPU même avec les deux ventilateurs de disques durs juste en face à plein régime, le flux d'air ne semble pas assez puissant. La descente en température de la configuration n'est guère meilleure. Un point positif tout de même, ces deux ventilateurs positionnés juste en face des deux cages des HDD permettent un bon refroidissement de nos disques installés avec seulement 2°C de différence entre le départ du test et le rush.

Les goûts et les couleurs...

Ca ne se discute pas ! Hormis ce look typique de l'armée, ce boîtier est tout de même bien fini avec des matériaux qui respirent la qualité et quelques astuces bien pensées comme les barrettes de maintien à l'arrière pour les câbles, les poignées sur le dessus pour le transport, les cages de disques qui se défont facilement pour y insérer une grande carte graphique ou encore les racks HDD au montage ultra simple. Nous aimons également tous les emplacements disponibles pour créer une véritable tempête tropicale à l'intérieur de ce boîtier, bien entendu en changeant dès le départ - et si le budget le permet - les ventilateurs d'origine pour une meilleure efficacité.

Corsair-C70-reset                      Corsair-C70-poignet                      Corsair-C70-bloc-paroi

Certains critiqueront son design clairement orienté, mais nous pensons que celui-ci reste assez sobre et discret dans sa couleur noir ou gris clair, alors que d'autres poussent le jeu bien plus loin comme dans notre récente sélection de dix mods PC. Dans tous les cas, ce boîtier Corsair Vengeance C70 est un bon boîtier, un peu trop cher tout de même, avec un prix d'appel à 89€, il deviendrait sans conteste une référence.

LE VERDICT

Le Corsair Vengeance C70 a un look qui ne laisse pas indifférent. Très orienté dans son genre, ce boîtier est spacieux, les finitions sont aux rendez-vous et le passage des câbles est aisé. Le système de fixation des disques est bien pensé, au contraire des filtres à poussières qui n'arrivent pas à tenir en place. Si ce Vengeance C70 vous plait, il faudra rajouter à son prix public l'achat de quelques ventilateurs dignes de ce nom. Enfin, nous avons noté que les pas de vis peuvent parfois être perfectibles, il faudra donc s'armer de patience lors du montage.

Les plus
  • Rack HDD
  • Finitions
  • Câble Management
  • Spacieux
Les moins
  • Filtres baladeurs
  • Ventilateurs sous-dimensionnés
  • Pas de vis perfectible

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par Denis Leclercq
Catégorie : Hardware, Boitier
11 commentaires
EN SAVOIR PLUS
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld