Google se sépare de la division Home Business de Motorola Mobility, pourtant rentable

Google n'avait pas envie de profiter de la division Home Business de Motorola Mobility pour s'imposer sur le marché de l'équipement câble, tv et télécom. Le géant préfère se concentrer sur la mobilité.

Google a annoncé cette semaine avoir vendu à Arris Group, pour la somme de 2,35 milliards de dollars, la division Home Business de Motorola Mobility. Une opération qui a été négociée pour un double versement, en liquidités ($2,05 milliards) et en actions ($300 millions), et qui permet à Google d'entrer au capital d'Arris Group à hauteur de 15,7%. Et ce tout en se séparant de l'activité de conception et de fabrication de Set-Top Boxes de Motorola, qui visiblement ne l'intéressait pas, et dont il avait hérité en rachetant Motorola Mobility en août 2011 pour 12,5 milliards de dollars.

Il faut en effet croire que ce rachat fut davantage conduit pour les compétences de Motorola en matière de fabrication de terminaux mobiles (smartphones et tablettes), ainsi que pour les 17.000 brevets récupérés alors (sans oublier les 7.500 brevets en attente d'obtention). A noter que Arris Group, dans le deal signé, obtient également un accès à ces brevets, ce qui n'est pas rien.

Motorola Home Set Top Box
Une Set-Top Box de Motorola Home

Motorola Home Business produit essentiellement des décodeurs et autres Set-Top Boxes à la demande des fournisseurs de services TV et Internet, qui les louent par la suite à leurs abonnés. Arris Group va se servir de l'expertise de ce département pour nourir la croissance de son activité d'équipementier télécom et réseau auprès des fournisseurs de câble.

Pour Dennis Woodside, actuel PDG de Motorola Mobility, cette opération va permettre à Arris "d'accélérer les innovations dans le domaine de la domotique et des environnements domestiques connectés, qu'attendent les consommateurs et que les fournisseurs télécoms ou TV souhaitent développer". Il est d'ailleurs assez étrange d'apprendre que Google ne souhaitait pas exploiter cette division de Motorola, alors que Home Business est plus profitable que ne l'est la division qui couvre l'activité terminaux mobiles. Le deal sera finalisé au second trimestre 2013.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Tags : ,
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld