L'INSEE constate un véritable effet Free Mobile

En matière de prix, tout est souvent affaire de ressenti. Voilà pourquoi, de temps en temps, une analyse globale du problème s'impose.

inseeContrairement à une idée très répandue, les prix à la consommation ne font pas qu'augmenter. Parfois même, ils chutent, comme le relève ce mois-ci l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). Concrètement, si une hausse générale de 1,4% est belle et bien constatée sur un an, certains secteurs voient une diminution conséquente des prix pratiqués et l'on y trouve, en première ligne, les tarifs du secteur des télécommunications. 

En un mois (novembre), la baisse serait de 3,3% alors que sur une année complète, l'institut note une dégringolade impressionnante de 15,1% ! Evidemment, l'étude relève l'évidente "instauration de tarifs de téléphonie mobile plus avantageux". Sans le dire clairement, c'est bien l'arrivée de Free Mobile sur le marché ainsi que les réactions de ses concurrents (déploiement de nombreuses offres low cost) qui ont permis au marché d'en arriver à ces excellents résultats. 

Comme le note Numerama, le magazine 60 millions de consommateurs avait déjà relevé, au mois d'août, cette tendance à la baisse depuis l'arrivée de Free sur le marché. Tout en affirmant une économie par an et par ménage de près de 84 euros par mois. En ces temps de crise économique, on ne peut que se réjouir de telles nouvelles même si l'on peut craindre une impressionnante escalade en 2013 avec les tous nouveaux abonnements 4G. 

Les commentaires sur ce document sont clos.

POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld