SFR dépose une plainte contre Orange et Free devant la Commission européenne

Décidément, il devient difficile d'accuser les opérateurs de téléphonie mobile de s'entendre entre eux pour plumer le client tant leurs dirigeants semblent vouloir à tout prix se tirer dans les pattes.

Operateurs mobilesOn l'a appris grâce au travail des journalistes de Challenges, SFR vient de retrousser ses manches et aurait décidé de déposer une plainte contre Orange et Free Mobile auprès de la Commission européenne. Cette attaque viserait à mettre en lumière le degré de contrôle qu'aurait Orange sur Free, une mainmise qui aurait fait du second une entité solidaire du premier.

Mais surtout, de cette manière, SFR pourrait parvenir à savoir ce qui se cache dans le fameux contrat d'itinérance passé entre ses deux concurrents. Pour l'instant et selon nos confrères du Figaro.fr, seul Jean-Ludovic Silicani, président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), a pu prendre connaissance de ce précieux document placé sous le sceau du secret des affaires. 

Rappelons tout de même qu'en janvier dernier, Franck Esser, PDG de SFR, avait ouvertement désigné Orange comme responsable de l'arrivée de Free sur le marché de la téléphonie mobile. A l'époque, le bonhomme s'était déclaré frappé par la stratégie et s'était clairement positionné contre les prix planchers pratiqués par l'entreprise de Xavier Niel. 

En attendant d'en savoir plus, rappelons que Bouygues a de son côté récemment attaqué Free Mobile pendant qu'Orange et SFR viennent d'être condamnés à 183 millions d'euros d'amende. Pas de bol pour l'éventuel cinéaste qui voudrait nous porter tout cela à l'écran, c'est déjà pris "Gang de requins".

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Michel Beck
4 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld