Texas Instruments annonce 517 licenciements et la fermeture d'un site en France l'an prochain

Mauvaise nouvelle : Texas Instruments va se séparer de 517 salariés en France. La fermeture du site de Villeneuve-Loubet touchera également une centaine de sous-traitants.

lrg_Texas_InstrumentsTexas Instruments a annoncé hier qu'il allait supprimer 517 des 541 postes de son site de Villeneuve-Loubet. Un site qui fermera ses portes l'année prochaine, ce qui témoigne d'un repli massif des activités du groupe texan spécialisé dans les microprocesseurs en France.

C'est la conséquence directe d'une période délicate à gérer pour Texas Instruments, le groupe ayant annoncé que son chiffre d'affaires serait en baisse de près de 20% l'année prochaine selon ses prévisions, à l'occasion de la publication de ses derniers résultats, lors de laquelle il présentait également un plan de restructuration qui coûtera leur emploi à 1.700 salariés.

En France, et jusqu'à la fermeture du site de Villeneuve-Loubet, les 24 personnes "épargnées" sur ce site pour le moment occuperont dorénavant de plus petits locaux. Malgré ces annonces, Texas Instruments a expliqué à l'AFP qu'il entend conserver ses activités commerciales en France, notamment via son entité de Boulogne-Sur-Seine. Les salariés sont en attente de recevoir des offres de reclassement. Et l'AFP précise que ces mesures drastiques pourraient également toucher environ une centaine de sous-traitants français.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld