La ville de Londres met un terme aux fonctions d'analyse de ses contestées poubelles Wi-Fi

Rapide comme l'éclair, la ville de Londres n'aura finalement pas laissé le temps à la polémique d'enfler. L'analyse furtive de données personnelles par certaines poubelles a été stoppée et les londoniens peuvent circuler l'esprit un peu plus tranquille.

wi-fiMême en plein milieu d'un mois d'août, certaines nouvelles périment à une vitesse défiant presque l'imagination. Hier, nous évoquions ces indiscrètes poubelles Wi-Fi traquant les consommateurs afin de connaître le modèle de leur smartphone pour ensuite revendre ces précieuses données à différents annonceurs. Un procédé tellement discutable et tendancieux que la ville de Londres vient d'exiger que la société responsable cesse immédiatement ce type d'activités. 

Pour la ville, l'espace public doit être traité avec précaution et il est hors de question de se laisser aller à des analyses de ce genre sans que le public en soit informé. Chez Renew, société responsable du procédé, l'amertume se fait en revanche largement sentir, l'entreprise parlant de la nécessité pour la presse de raconter une belle histoire à partir d'une technologie moins intéressante qu'elle n'y paraît. Cependant, Renew promet de tenir des discussions avec des organisations telles qu'Electronic Frontier Foundation, afin d'éviter de prochains et malencontreux dérapages. 

COMMENTAIRES
Lire le commentaire

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Michel Beck
Catégorie : Finances et industrie
1 commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld