Nvidia : résultats trimestriels records

Tandis que AMD montre des signes alarmants de fatigue financière, Nvidia, de son côté, continue à capitaliser sur son expérience des GPU et sur la famille Tegra...

Nvidia logoIntel sur le créneau des stations de travail et des solutions HPC, Qualcomm sur celui des appareils mobiles… La firme Nvidia a beau multiplier les axes de développement et les adversaires, elle continue à tirer son épingle du jeu, et prouve qu’en amour, comme en industrie, il n’y a pas que la taille qui compte. Pour preuve, le rapport d’activité de la firme de Santa Clara pour le troisième trimestre de l’année affiche des résultats records : 1,2 milliard de dollars de chiffre d’affaires, pour un bénéfice net de 209 millions, en hausse de 17% par rapport au même trimestre de l’année précédente.

En tête de proue du navire californien, on trouve encore et toujours la branche grand public, portée par les produits GeForce et l’architecture Kepler, et qui représente 62% des revenus générés par la société. Bien placée également, toute l’activité mobile s’inscrit dans une nette progression, avec des profits qui augmentent de 13% sur la même période, grâce notamment à la percée de la plateforme Tegra 3, que l’on retrouve sur une large gamme de systèmes nomades, de la Nexus 7 à la tablette Surface de Microsoft. Il faut noter que les bons résultats de cette dernière activité sont d’autant plus notables qu’ils permettent à Nvidia d’envisager l’avenir avec une relative sérénité, malgré la chute constatée du marché des PC, et les incertitudes qui demeurent sur l’influence que pourrait avoir Windows 8 sur le renouvellement des parcs informatiques.

Quant au dernier secteur d’activité sur lequel Nvidia s’est positionné, celui des solutions professionnelles, il reste le seul qui affiche un bilan négatif sur l’année, en recul de 4,2%. Une baisse imputable, selon les responsables de Nvidia, au ralentissement de l’activité économique que rencontrent l’Europe et les Etats Unis actuellement, et qui a réduit drastiquement les fenêtres de croissance. Pour autant, la firme continue de fonder de grands espoirs dans sa gamme Pro, composée des cartes Quadro et Tesla, et de son architecture optimisée Maximus.

Au final, le fondeur devrait confirmer sa bonne santé au cours du trimestre prochain, même si ses prévisions restent prudentes, avec une projection de chiffre d’affaire de 1 à 1,17 milliard, contre 1,21 attendu par les marchés.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Hardware, Carte graphique
Tags : , ,
2 commentaires
EN SAVOIR PLUS
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld