20 cartes graphiques, 10 jeux, 1500 résultats...

L'arrivée de Windows Vista et les fêtes de fin d'année font que vous allez être nombreux dans les semaines à venir à vouloir acheter une nouvelle configuration. Après notre guide sur la mémoire, nous vous proposons un comparatif de 20 cartes graphiques testées dans 10 jeux sous 3 résolutions avec et sans les détails graphiques, le tout totalisant près 1500 résultats...

Nous vous l’avons dit en introduction, nous nous sommes intéressés aux cartes que nous estimons entre le milieu et le haut de gamme, celles que l’on trouve généralement dans des prix démarrant aux alentours de 200 euros. Afin de compléter notre comparatif, nous avons tout de même décidé d’ajouter une carte un peu plus modeste et ce pour chacun des constructeurs. Point commun, les deux cartes sont disponibles dans le commerce pour environ 150 euros.

GeForce 7600 GT



C’est la plus ancienne de nos deux cartes de milieu de gamme, même si tout est relatif : la 7600 GT avait été lancée au courant du mois de mars 2006, en simultané avec les 7900. Côté caractéristiques, nous avons droit à la moitié des pipelines de shaders du 7900 GTX (soit 12) et de 5 unités de géométrie. Nvidia a par contre eu la très bonne idée de conserver un minimum de 8 unités de rastérisation (dits « ROP », la dernière étape dans la composition des images). Pour vous donner un point de comparaison, la carte que la 7600 GT remplace, la 6600 GT n’en disposait que de 4. Cela permet au 7600 GT de ne pas s’écrouler trop vite lorsque l’on monte en résolution. Pour des cartes de ce prix, il faut s’attendre à des restrictions sur le contrôleur mémoire, partie assez coûteuse des cartes 3D. Il s’agit ici d’un assez classique bus 128 bits. Pour ce qui est des fréquences, Nvidia n’a pas lésiné avec un impressionnant 560 MHz pour le GPU et 700 MHz pour les 256 Mo de mémoire.

7600GT
GeForce 7600 GT



Les 7600 GT sont venues concurrencer les X1600 XT d’ATI, des cartes qui avaient été lancées simultanément avec les X1800 XT. Leurs spécifications peuvent paraître semblables : 12 unités de pixel shaders et 5 unités dédiées aux Vertex. ATI avait fait une erreur majeure à l’époque : ne conserver que quatre ROPs. Les pipelines de Nvidia étant plus complexes que ceux d’ATI, la 7600 GT disposait d’un avantage assez considérable face à ses concurrentes. Les canadiens ont alors lancé un X1650 Pro dont les spécifications ne sont guères meilleures : on gagne tout juste 10 MHz sur le GPU et la mémoire ! Futile.

Radeon X1650 XT



Alors forcément, rien ne présageait du meilleur pour la X1650 XT lorsqu’elle fut présentée au mois d’octobre 2006. Une poignée de mégahertz de plus ? Non, la version XT du X1650 n’a strictement rien à voir avec les modèles précédents. 8 unités géométriques, 24 unités de pixels et surtout 8 ROPs, la différence est majeure avec ce qui existait précédemment et l’on ne peut que regretter qu’ATI n’ait pas, au minimum, conservé la dénomination de « X1650 » uniquement pour cette carte. Le mélange avec la version Pro est malheureux, à croire que les canadiens souhaitent entretenir la confusion.

Notez que du côté des unités de texture, on se retrouve dans un cas semblable à celui des X1900 avec un tiers du nombre d’unités de pixels. On en décomptera donc 8 sur le X1650, le double de ce que proposait le X1600. A l’image de la X1600 et de la 7600 GT, le contrôleur mémoire se contentera d’un simple modèle 128 bits. Les fréquences de la cartes sont également élevées avec 575 et 690 MHz pour le GPU et sa mémoire.

Radeon X1650XT
Radeon X1650XT

Les spécifications sont élevées et lorsque l’on regarde la puce de plus près on le comprend. Celui qu’ATI a baptisé RV560 ressemble à s’y méprendre à un RV570 (la puce qui anime les X1950 Pro). Même taille et même nombre de transistors évoqués : 330 millions, quasiment le double de ce dont dispose le GeForce 7600 GT de Nvidia. Après un X700 en demi teinte (qui se souvient du lancement du X700 XT dont les fréquences avaient été augmentées devant les trop bonnes performances du 6600 GT avant de disparaitre ?) et un X1600 qui n’aura régné que quelques mois sur le milieu de gamme, ATI tient peut être pour la première fois depuis longtemps un produit sérieux sur le marché des cartes à 150 euros. Le duel entre la 7600 GT et la X1650 XT est donc un match dans le match que nous suivrons au fil de nos tests.


COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
Catégorie : Hardware, Carte graphique
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld