Radeon HD 5870 et Arctic Cooling Accelero Twin Turbo Pro

La Radeon HD 5870 est la meilleure carte graphique mono-GPU du moment et est fort appréciée des gamers. Bien que le système de refroidissement de cette carte ATI soit bien conçu et relativement discret, il ne peut être qualifié de silencieux. L'Arctic Cooling Accelero Twin Turbo Pro a justement pour objectif d'être silencieux et d'être compatible avec la 5870, entre autres. Et performant ? réponse dans notre test.

Arctic Cooling est une marque réputée en matière de refroidissement. La firme basée à Hong-Kong a su se faire un nom dans le milieu grâce à d’une part des produits accessibles, silencieux  et performants du côté des systèmes de refroidissement pour processeurs et d’autre part pour des systèmes de refroidissement alternatifs pour les cartes graphiques avec souvent à la clé du silence et de bonnes prestations.

twintpro_00l twintpro_04l  twintpro_02l

Les photos officielles de l'Accelero Twin Turbo Pro

Le problème, c’est que les processeurs chauffent moins qu’avant et que nombreux sont les consommateurs à se contenter du radiateur Intel qui dans la majorité des cas est plus que suffisant et se paie même souvent le luxe de se faire discret. Du côté des cartes graphiques, ça continue de chauffer beaucoup mais ATI et NVIDIA ont soigné le refroidissement de leurs derniers modèles. En effet, les 5870 par exemple sont dotées d’un système suffisamment performant, relativement discret et évacuant la chaleur en dehors du boîtier. Récemment nous avons testé le système Vapor-X monté sur la Sapphire Radeon HD 5870 et il fut plus que convaincant. Mais là il s’agit d’un système prémonté en usine qui ne demande pas d’intervention du consommateur.

Si les performances de refroidissement de votre carte graphique ne vous satisfont cependant pas, il reste le marché des systèmes alternatifs que nous allons envisager via l’Accelero Twin Turbo Pro d’Arctic Cooling.

Présentation

Bien que l’Arctic Cooling Accelero Twin Turbo Pro soit principalement destiné aux cartes graphiques haut de gamme, la liste des cartes compatibles est très large allant de la Radeon X1300 à la Radeon HD 5870 du côté d’ATI et de la GeForce 6800 à la GTS 250 du côté de Nvidia. L’offre est donc plus limitée du côté de Nvidia puisque la compatibilité n’est pas assurée avec les GeForce GTX 260 et supérieures. Cette version Pro est plus large que la version Twin Turbo existante et la surface de dissipation est dès lors agrandie. Il propose des dimensions de 213x115x49 mm et est annoncé pour supporter une dissipation de 120 watts au maximum.

Arctic-Cooling-Accelero-Twin-Turbo-Pro-10

  Arctic-Cooling-Accelero-Twin-Turbo-Pro-09 Arctic-Cooling-Accelero-Twin-Turbo-Pro-08

Arctic Cooling en profite pour passer à des ventilateurs de 92 millimètres en lieu et place des 80 millimètres de la version « non-Pro ». Ces ventilateurs sont annoncés pourr 54 CFM à 2000 tours/minute, vitesse maximale de ces ventilateurs. Au minimum ils tourneront à 1000 rotations par minute et sont régulés par la carte graphique via un connecteur PWM. Si votre carte graphique en est dépourvu, un connecteur 3 pins est présent, de même qu’un adaptateur Molex pour connecter les ventilateurs sur l’alimentation en 12 ou 7 volts. Intéressant pour ceux qui ne supportent pas les effets yo-yo des ventilateurs PWM. Le poids de ce système reste contenu avec 446 grammes alors que le système d’origine d’une Radeon HD 5870 pèse à lui tout seul 700 grammes.

twintpro_05l

Le bundle

Cet Accelero Twin Turbo Pro est doté d’une base en cuivre d’où partent quatre caloducs en cuivre traversant les ailettes en aluminium refroidies par les deux ventilateurs montés sur un unique carénage noir qui surmonte le dissipateur. Etant donné que ce système n’entre pas en contact avec les puces mémoires et les mosfets, Arctic Cooling livre des radiateurs en aluminium à disposer là où c’est nécessaire. Le bundle inclut également des brackets PCI grillagés pour les cartes graphiques mono-slot mais aussi pour les double slot puisque une fois en place l’Accelero Twin Turbo pro occupe un troisième slot, ce qui en fait bien évidemment une solution volumineuse triple slot !

Installation

L’étape la plus complexe de l’installation est comme toujours le retrait du système de refroidissement d’origine. Ceci fait survient un autre souci. Avec ce type de système de refroidissement, l’installation des petits radiateurs en aluminium sur les mosfets et les puces mémoires n’est jamais aisé. Il faut au préalable très bien nettoyer les surfaces qui vont recevoir les radiateurs et ensuite coller ces derniers. Mais dans de nombreux cas, ces dissipateurs ne tiennent pas extrêmement bien. Comme nous le verrons plus loin, cela influe sur le refroidissement, de l’étage d’alimentation notamment.

Arctic-Cooling-Accelero-Twin-Turbo-Pro-07

Arctic-Cooling-Accelero-Twin-Turbo-Pro-06 Arctic-Cooling-Accelero-Twin-Turbo-Pro-05

Arctic-Cooling-Accelero-Twin-Turbo-Pro-04 Arctic-Cooling-Accelero-Twin-Turbo-Pro-03 Arctic-Cooling-Accelero-Twin-Turbo-Pro-02

Une fois cette étape achevée, il faut visser une plaque autour de la base en cuivre. Selon la carte graphique à refroidir, la position des vis sera différente. Ensuite il faut coller des spacers après avoir enlever les protections des autocollants. Ces spacers servent à surélever la base pour être en parfait contact avec le GPU. A ce stade, il ne reste qu’à mettre en place l’Accelero Twin Turbo Pro sur le GPU. La base est recouverte de pâte thermique MX2 préappliquée par Arctic Cooling et que nous avons laissée. La fixation à la carte est très simple et consiste en quatre vis à passer par l’arrière du PCB avec la mise en place préalable de rondelles. Une fois le tout en place, le PCB ne plie quasiment pas, nettement moins qu’avec d’autres systèmes que nous avons déjà testés.

Performances de refroidissement et nuisances sonores

Nous avons utilisé une configuration installée dans le boîtier Lian Li PC-7F. Nous l’avons choisi car c’est un boîtier moyen tour au refroidissement basique et classique avec un 140 millimètres à l’avant en aspiration et un 120 millimètres à l’arrière en extraction. Il est dépourvu de tout autre ventilateur ou de grille d’évacuation de l’air, ce qui en fait un candidat idéal permettant de mieux maîtriser le flux d’air. La configuration installée est la suivante :

  • Boîtier Lian Li PC-7F
  • Carte mère Asus Striker II NSE (Nvidia nForce 780i SLI)
  • Processeur Intel Core 2 Duo E8500 (3 GHz)
  • 2x1024 Mo de DDR3-1333 Corsair
  • Dissipateur Noctua NH-U12P refroidis par 2x120 mm Noctua NF-P12
  • Alimentation Seasonic M12 650 watts
  • Disque dur Samsung 250 Go
  • Rhéobus Scythe Kaze Master Ace 5.25

Nous avons recours au rhéobus Scythe pour contrôler les quatre ventilateurs, les deux du dissipateur Noctua et les deux ventilateurs de boîtiers. Ces ventilateurs sont réglés sur 1000 tours/minute pour les trois 120 millimètres et 650 tours/minute pour le 140 millimètres frontal. Ces réglages effectués, nous relevons les températures en laissant la carte graphique au repos, sans activité sous le système d’exploitation, Windows Vista SP1 en l’occurrence. Après les mesures en idle, nous effectuons les mêmes relevés après une session de 45 minutes du test GPU de OCCT, stressant particulièrement les cartes graphiques.

perfs

Le test en idle révèle que l'Arctic Cooling est meilleur que le système de refroidissement d'origine de la 5870 et offrant sensiblement le même niveau sonore. La 5870 Vapor-X de Sapphire est également plus ou moins dans les mêmes eaux et ce n'est pas ici que l'on peut les départager. Tout au plus notera-t-on déjà que le refroidissement des mosfets et de l'étage d'alimentation est un peu moins performant sur l'Accelero Twin Turbo pro.

En pleine charge sous OCCT, le GPU est moins chaud qu'avec le radiateur d'origine mais cela reste la Sapphire Vapor-X la plus performante à ce niveau. Ce test très exigeant et quelque part théorique met en exergue la problématique des systèmes alternatifs qui se dotent de petits radiateurs pour les mosfets. Comme on peut le constater, ils atteignent des températures très élevées, de l'ordre de 120°C. Certes la carte n'a pas planté mais il s'agit là de valeurs bien trop hautes. On notera au passage que la température de la carte mère était un peu plus élevée qu'avec les deux autres systèmes qui rejettent plus explicitement l'air chaud en dehors du boîtier. Mais là où l'Accelero met tout le monde d'accord c'est au niveau des nuisances sonores, bien plus basses qu'avec les autres systèmes inclus à titre de comparaison.

Histoire de ralativiser les températures des mosfets sous OCCT, nous avons fait tourner Crysis en boucle. Au niveau du GPU, l'Accelero reste meilleur que la 5870 full stock mais un peu moins performant que la Sapphire. Vu le peu de bruit généré par l'Accelero, on ne lui en tiendra pas rigueur, loin de là. Du côté des mosfets, c'est plus raisonnable ici et envisageable même si cela reste plus élevé que les deux autres solutions.

Conclusion

Il faut avouer qu'il n'est pas impératif de remplacer le système de refroidissement de certaines cartes comme la Radeon HD 5870 étant donné que ce dernier est plutôt bien conçu et efficace sans être bruyant en idle bien que quelque peu audible en charge. Pour ceux que ce bruit gêne en charge, l'Arctic Cooling Accelero Twin Turbo Pro est une alternative très intéressante. Son niveau sonore est en effet très faible et même en pleine charge il est très silencieux. Cette prouesse est obtenue grâce à un large radiateur et 4 caloducs, le tout refroidi non par par un mais par deux ventilateurs de 92 millimètres, le clé de ces faibles émanations sonores.

En termes de performances, le GPU est mieux refroidi qu'avec le système standard. Néanmoins la Vapor-X de Sapphire s'en sort mieux à ce niveau mais elle est aussi plus bruyante. Là où le bâs blesse vraiment, c'est au niveau de la dissipation de la chaleur de l'étage d'alimentation et des mosfets à cause de radiateurs un peu légers et toujours difficile à coller comme c'est souvent le cas avec ce type de dissipateurs. Avec OCCT les températures étaient bien trop élevées mais plus acceptables avec Crysis. Autre point qui fâche, l'encombrement puisqu'une fois en place ce système occupe pas moins de 3 slots, de quoi condamner le Crossfire sur certaines cartes. Par contre, ce système est très léger, rendant la carte moins lourde que le modèle de référence ATI. Au niveau du prix, cela reste raisonnable avec un prix public conseillé de 34.90 euros mais on peut le trouver vers les 30 euros. Si par rapport au prix de la 5870, c'est peu élevé, ce le sera davantage si on compare aux prix des autres cartes avec lesquelles cet Accelero Twin Turbo Pro est compatible. Bref, à acheter en connaissance de cause, avec ses qualités et ses défauts...

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par Stéphane Charpentier
Catégorie : Hardware, Autres composants
11 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld