Test : Sony Reader PRS-T1, l'eBook tactile, WiFi et réactif

Sony fut précurseur sur le marché des liseuses numériques avec la sortie du Librié en 2004, bien avant qu'Amazon, Bookeen ou encore Kobo ne s'intéressent à ce créneau. Son dernier modèle en date, le Sony Reader PRS-T1, démontre que la firme maîtrise bien son sujet. Comment se différencie-t-il de ses concurrents et vaut-il le coup ? Revue de détails…

Le Sony Reader PRS-T1 est désormais le seul représentant de la gamme de liseuses électroniques du géant nippon après ses très bons PRS-350 et PRS-650. Et le constructeur n'a pas fait les choses à moitié, tout son savoir-faire étant concentré dans ce modèle. Design, fonctionnalités, ergonomie et technologie se trouvent donc mêlées dans cet e-reader. Niveau design et finitions d'abord, ce modèle fait dans le classique, sobre, sans fioriture, du pur style Sony. Il reprend d'ailleurs à son compte les grandes lignes du smartphone Xperia X10 de la marque.

Sur notre version de test, la coque est composé en façade d'un plastique laqué noir, cet aspect glossy est donc sujet aux traces de doigts et, plus embêtant pour une liseuse, aux reflets lumineux. Le PRS-T1 étant disponible en version blanche et rouge ce petit souci ne se reproduit peut-être pas autant avec ces coloris. Le dos, composé quant à lui d'une sorte de gomme soft touch à l'aspect noir mat, douce et agréable au toucher, accueille la trappe d'accès à la carte microSD (jusqu'à 32 Go).

sony-reader-prst1-05     sony-reader-prst1-xperia

Le Sony Reader PRS-T1 au côté du Xperia X10 : même design

L'appareil est d'ailleurs doté d'une mémoire interne de 2 Go dont 1,3 Go dédié au stockage des ouvrages - jusqu'à 1200 - et autres fichiers de l'utilisateur (mp3, images, documents, etc.). Les tranches de la liseuse sont biseautées, arrondies et sur celle du bas on trouve de gauche à droite : le bouton reset, le connecteur mini-USB, la prise mini jack pour brancher un casque audio et le bouton marche/mise en veille/arrêt de l'appareil. Le reader est particulièrement fin et léger – 8,8 mm d'épaisseur pour 168 grammes – et sa taille proche de celle d'un livre de poche, lui permet de se glisser aisément dans n'importe quel sac.

sony-reader-prst1

sony-reader-prst1-06     sony-reader-prst1-07     sony-reader-prst1-08

Sans faute sur l'interface et l'ergonomie

La liseuse Sony est très agréable à utiliser, son écran tactile multipoints de 6" utilise comme tous les autres e-readers concurrents la désormais éprouvée technologie E-ink Pearl (définition de 800 x 600 pixels en 16 niveaux de gris) mais avec un fond qui parait plus blanc que sur les autres eBooks concurrents testés par nos soins. Le contraste est donc excellent et l'affichage est net, précis avec le meilleur piqué que l'on ait vu jusqu'à aujourd'hui, même par rapport dernier Kindle pourtant très bon. Luminosité et contraste sont d'ailleurs réglables dans les options pour ajuster l'affichage selon les désirs de chacun.

Lors de la navigation au sein de l'interface ou pour simplement tourner les pages des livres, le tactile du PRS-T1 est réactif, les actions sont prises en compte "presque" immédiatement et le clavier virtuel est particulièrement agréable à utiliser, le temps de latence étant réduit au minimum entre l'appui de plusieurs touches. Il est même possible, grâce à la prise en charge du tactile multipoints, de zoomer et dézoomer en pinçant ou écartant deux doigts. Ne vous attendez tout de même pas à retrouver la fluidité et l'instantanéité d'un smartphone ou d'une tablette tactile, l'encre numérique ayant toujours besoin d'un laps de temps pour rafraichir l'affichage de l'écran.

sony-reader-prst1-11     sony-reader-prst1-10

Le tactile qu'offre une liseuse est donc un plus appréciable pour naviguer, valider des options et taper du texte rapidement mais pour la lecture pure et dure il reste heureusement toujours les bonnes vieilles touches physiques utilisables d'une seule main. Et le reader de Sony en propose cinq bien larges, chromées, bien accessibles car réparties en façade sous l'écran avec de gauche à droite les boutons "page précédente", "page suivante", "retour à l'accueil", "retour arrière" et "menu". Le PRS-T1 est donc bien pourvu matériellement parlant mais qu'en est-il au niveau de son utilisation et des fonctionnalités offertes ?

Reader Store français à venir et synchronisation laborieuse

A l'allumage, le reader Sony affiche une page d'accueil sobre et claire permettant de reprendre la lecture en cours, de voir les trois derniers ouvrages ajoutés récemment et quatre boutons pour accéder à tous les livres stockés dans la mémoire de l'appareil, au Reader Store, aux journaux et aux collections d'ouvrages. Sur la page suivante se trouvent entre autres l'accès à Google Books, au navigateur web, aux notes manuscrites, memos texte, images et fichiers audio ainsi qu'aux réglages des paramètres système. Le PRS-T1 étant WiFi, le téléchargement de livres peut se faire aisément par le biais de Google Books pour des œuvres libres de droits, par le Reader Store Sony - malheureusement accessible uniquement en version anglaise et prévu en France pour le printemps 2012 - ou via le navigateur web intégré. Compatible avec les formats standards de publication numérique ePub et PDF avec et sans DRM, la liseuse Sony peut donc accéder aux vastes catalogues gratuits et payants proposés par Feedbooks ou la Fnac, entre autres. Les fichiers Txt, Rtf, Microsoft Word, Jpg, Gif, Png, Bmp, Mp3 et Aac sont également supportés.

Le transfert de données via un PC est moins facile et ne se fait qu'après avoir installé le logiciel propriétaire "Reader for PC" qui synchronisera alors vos données par catégories (livres, images, audio, bloc-notes etc.) à l'instar d'iTunes. Son utilisation n'est pas des plus intuitive surtout lorsqu'une carte microSD avec de multiples fichiers divers et variés est insérée dans l'appareil, rendant l'opération de synchronisation confuse et rebutante. On aurait préféré voir un simple système de glisser-déposer par le gestionnaire de fichiers de Windows comme sur le Kindle par exemple.

sony-reader-prst1-04     sony-reader-prst1-09

Mais le principal intérêt d'un lecteur de livres numériques reste avant tout la lecture et, sur ce point, il n'y a pas grand-chose à reprocher, tout se passe sans accroc, les changements de pages sont rapides et les options classiques de changement de taille de caractères, de type de police, de navigation au sein de l'ouvrage ou de prise de notes sont accessibles rapidement par le bouton physique "menu".

En restant appuyé deux secondes sur un mot, un menu contextuel apparait offrant la possibilité de mettre en surbrillance ledit mot, d'ajouter une note, d'effectuer une recherche de mots similaires dans les pages de l'ouvrage ou de lancer une recherche sur Wikipédia ou Google. Une traduction du mot apparait également au bas de l'écran grâce à plusieurs dictionnaires multilingues (anglais, espagnol, allemand, italien et néerlandais), dommage par contre qu'aucune définition détaillée ne soit donnée, aucun dictionnaire français complet n'étant intégré. L'écran tactile permet également de prendre des notes manuscrites, d'entourer, de barrer ou de surligner des mots à l'aide du stylet fourni avec la liseuse. Il n'y a par contre aucun emplacement prévu dans la coque afin d'y loger l'accessoire, c'est ballot !

sony-reader-prst1-12     sony-reader-prst1-13

Pour les lecteurs mélomanes signalons que le PRS-T1 permet d'écouter ses fichiers audio - Mp3 et Aac - au casque tout en lisant. En ce qui concerne l'autonomie, comme les nombreuses autres liseuses utilisant la technologie E-ink très peu consommatrice en énergie, la batterie chargée à bloc pourra tenir facilement trois semaines voire un mois en n'utilisant pas la fonction lecteur Mp3 à tout va et en n'activant le WiFi qu'en cas de besoin. De quoi tourner de nombreuse pages et engloutir moultes œuvres littéraires sans devoir recharger l'appareil.

Un e-Reader très complet, léger et constrasté

Sony signe avec ce PRS-T1 un très bon lecteur de livres électroniques, élégant, fin, léger et véloce, doté des technologies WiFi et du tactile pour une utilisation simple mais complète. Avec un affichage d'excellente qualité, une rapidité d'exécution appréciable et sa compatibilité avec de nombreux formats dont les principaux utilisés dans le monde de l'édition numérique (ePub et Pdf avec et sans DRM), la liseuse de Sony fait presque un sans-faute. Ses seuls défauts sont un tarif de 149 euros soit 20 à 50 euros plus cher que ses concurrents directs et un Reader Store toujours non disponible en France. Avec le Kobo by Fnac et le Cybook Odyssey de Virgin en embuscade - tout deux bientôt testés dans nos colonnes - la bataille des liseuses pour les fêtes de Noël s'annonce rude !

LE VERDICT

Les plus
  • Écran tactile et contrasté
  • WiFi, microSD et MP3
  • Interface réactive
  • Ergonomie travaillée
  • ePub et PDF avec ou sans DRM
Les moins
  • Aspect glossy, reflets
  • Reader Store non disponible
  • Pas d’accéléromètre
  • Prix

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par Laurent Lammens
Catégorie : High-Tech, Livre numérique
3 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld