Roboy : l'enfant robot avec tendons artificiels

L'université de Zurich est le théâtre de la mise au point d'un robot très évolué aux mouvements humains réalistes : Roboy.

RoboySi les robots promettent d'envahir notre quotidien dans les prochaines années sous différentes formes (on voit par exemple les robots aspirateurs être de plus en plus demandés), les plus impressionnantes de ces machines restent celles qui prennent une forme humanoïde. C'est le cas de Roboy, projet mené par le laboratoire d'intelligence artificielle de l'université de Zurich qui, après seulement neuf mois de conception, pourra démontrer de véritables avancées en la matière selon ses concepteurs.

En effet, initié en juin 2012, le projet Roboy sera pour la première fois exposé lors de la conférence Robots on Tour, en mars 2013. Et afin d'accélérer son développement, ce qui permettra de parfaire certains points, des espaces publicitaires sont à vendre sur le corps de Roboy, où apposer un sticker est proposé pour une somme allant de 27 à 55.000 dollars, en fonction de la taille et de la place de l'auto-collant. L'idée n'est pas forcément de transformer Roboy en robot publicitaire, mais surtout de diversifier les sources de financement de ces chercheurs, qui misent également sur le financement participatif.

Une aide pour les personnes à mobilité réduite ?

A terme, Roboy est pensé comme un robot domestique qui pourrait apporter son aide aux personnes âgées et/ou à mobilité réduite, but dans lequel ont déjà été développés certains robots japonais. L'une des particularités de Roboy est que ses concepteurs ne se sont pas seulement focalisés sur le fait de lui offrir une apparence humaine, mais ont également beaucoup travaillé pour que ses mouvements soient également proches de ceux d'un humain dans leur reproduction. Ainsi, Roboy est fabriqué autour d'un système de "tendons" artificiels (dérivé des travaux déjà réalisés sur le robot Ecce), qui est à l'origine de ses mouvements plus réalistes.

Pour le moment, nous ne pouvons juger que sur quelques mouvements de bras encore en cours de mise au point, mais l'assemblage final de Roboy dans quelques semaines devrait être à l'origine de la publication de nouvelles vidéos plus parlantes. Roboy a également été pensé dans l'optique d'être moins effrayant que d'autres robots du genre, avec un style "à la Casper" comme on dit ici à la rédaction. A noter que l'aspect squelettique de son corps pourra être camouflé si possible grâce à une "peau" de plastique souple en soft-touch.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : High-Tech
Tags :
3 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld