Une TV AMOLED de 55" coûte 10 fois plus cher qu'un écran LCD

Si, sur les petites diagonales, l'AMOLED arrive à concurrencer les prix du LCD. Ce n'est pas encore le cas sur les grandes tailles de dalles.

NPD DisplaySearch s'est intéressé au coût de revient de la nouvelle génération de dalles AMOLED de grandes tailles pour les téléviseurs, et indique que ces TV coûtent beaucoup plus cher à produire qu'un téléviseur LCD classique. Plus précisément, la fabrication d'un écran de 55" basé sur la technologie AMOLED, utilisant de l'OLED avec des filtres de couleurs, est 8 fois plus coûteuse qu'un LCD dernière génération rétro-éclairé à LED et de même taille. Si l'on se base sur un écran AMOLED utilisant de l'OLED rouge, vert et bleu, le rapport grimpe jusqu'à 10 fois le prix.

Ce qui n'empêchera toutefois pas l'AMOLED (Active Matrix Organic Light Emitting Diode) de percer, puisque cette technologie devrait croître rapidement dans les années à venir sur les marchés de l'affichage, dont celui des téléviseurs, grâce à des propriétés très intéressantes. Selon NPD DisplaySearch, si en 2012 sera produite une surface d'écrans AMOLED équivalente à 2,3 millions de mètres carrés par l'industrie, celle-ci en produira une surface de 22 millions de mètres carrés en 2016.

La patience de rigueur

Cette explosion s'explique majoritairement par l'arrivée de l'AMOLED sur de plus grandes diagonales d'écrans, car actuellement ce sont surtout les petits terminaux mobiles (smartphones, baladeurs multimédia, etc.) qui en profitent. Mais les industriels font actuellement évoluer leurs appareils productifs pour être capables de livrer davantage d'écrans AMOLED de grandes tailles.

LG OLED
Des écrans OLED ultra-fins chez LG...

Pour Jae-Hak Choi, en charge de cette étude, il faudra être patient pour que ces nouveaux écrans atteignent des prix raisonnables : "La réduction des coûts sur le LCD a ralenti, et l'on arrive sur cette technologie au pallier inférieur. Sur l'AMOLED, c'est tout l'inverse et il faut que la demande, la capacité de production et les évolutions des techniques de fabrication évoluent ensemble pour permettre aux prix de ces écrans de baisser. Cela se fera sur la durée, mais à terme, l'AMOLED pourrait être au même prix, voire moins cher, que le LCD actuellement". Ce que prouve le prix des écrans AMOLED de 4", généralisés et très demandés, qui reviennent en moyenne à 1,3 fois le prix d'un écran LCD de même taille.

Les défis sont nombreux pour les fabricants de dalles AMOLED, et les efforts portent déjà leurs fruits avec des résolutions de 250 et même 280 ppp qui sont désormais envisageables (important dans le cadre de la normalisation de définitions 4K à l'avenir). Mais il reste encore énormément de chemin à faire, et d'améliorations  à apporter aux machines.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Image & Son, High-Tech
Tags : , , ,
8 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld