Test : Sennheiser PC 333D et PC 360

Deux références de la marque Sennheiser passent entre nos mains. Deux micro-casques de qualité pour deux types d'utilisateurs différents...

Le monde du jeu vidéo est d'abord réputé pour ses prouesses graphique, mais beaucoup oublient l'importance de l'ambiance sonore. Impossible d'accrocher à un survival-horror avec une bande son digne des Teletubies ! Et qui dit son travaillé dit matériel capable de le restituer. À ce titre, nos oreilles ont été longtemps mises à rudes épreuves avec des cartes son tout juste bonnes à faire du 8-Bits et des enceintes que l'on dirait sorties du menu enfant d'une célèbre chaîne de fast-food. Heureusement aujourd'hui les choses ont changé et l'importance accordée au son sur nos PC est toute autre. C'est donc pour pouvoir s'immerger en plein conflit et entendre les balles siffler autour de nos têtes, ou sentir ses poils se dresser lors d'un grand moment de bravoure vidéoludique souligné par une musique empreinte de patriotisme, que nous vous proposons les tests des casques audio Sennheiser PC 360 "G4ME" annoncé à 250 € mas trouvable à 145 € sur le net, et PC 333D "3D G4ME", annoncé à 200 € mais trouvable à 135 € sur le net.

"Chéri, baisse le son!"

Sous peine de déranger ses voisins ou de voir sa femme se jeter sous la table à la première rafale tirée, il est souvent préférable de jouer avec un casque. De plus, dans les LAN Party, il est toujours agréable de ne pas profiter des cris de douleur que son voisin arrache à ses ennemis. Ce sont donc deux micro-casques de la marque Sennheiser (aussi connue pour son matériel professionnel) ciblant deux publics distincts que voilà, et avec lesquels nous avons écouté pendant des heures les tirs frénétiques d'un BulletStorm ou la douceur d'une suite pour violoncelle de Bach, en passant par une séance de coiffeur holophonique.

Comme vous le signalent leurs références, la principale différence entre ces deux casques est que l'un restitue un son pouvant aller jusqu'à 8 canaux, quand l'autre est simplement en stéréo. Mais les différences ne se limitent pas à cela, car le PC 360 est un casque dit "ouvert" et le PC 333D est quant à lui "fermé". Enfin tous deux possèdent un micro avec suppresseur de bruits ambiants.

Configuration et protocole

Tester un casque demande une certaine oreille. De plus, le son est quelque chose de très personnel, et nous vous conseillons évidemment d'écouter le matériel avant de l'acheter. En effet, selon les marques, les technologies utilisées et les modèles, le son aura une "couleur" différente. Chaque personne ayant ses goûts en la matière, impossible d'être totalement objectif. Nous avons cependant réalisé une série d'écoutes avec les deux casques, en étant attentifs au moindre détail. Nous avons utilisé le chip son intégré de notre GA-EP35C- DS3R, qui intègre un Realtek ALC889A haute-définition. La raison de ce choix est simple, nous n'avions aucune carte-son dédiée disponible à la rédaction au moment du test.

Nous avons donc fait en gardant à l'esprit la qualité relative de ce chip. Nous n'avons en revanche pas utilisé le Realtek pour le PC 333D, qui possède sa propre carte son USB. Le but ici n'étant pas de comparer la qualité d'un produit par rapport à l'autre, mais de les tester séparément. Nous avons donc procédé aux écoutes et tests suivants :

Pour le PC 333D :

  • Jeux (stéréo, 5.1, 7.1) : BulletStorm, Silent Hill Home Coming 
  • Logiciel : NCH Tone Generator (stéréo) génération d'un bruit de 14 à 22 000 Hz
  • Musique (stéréo en WAV) : Boom Boom Pow (Black Eyed Peas), Fly me to the Moon (Franck Sinatra), Cage (Dir En Grey) et Hymne à la joie (Beethoven)
  • Concert (stéréo, 5.1 depuis enregistrement stéréo qualité DVD) : Prélude de la suite N1 pour violoncelle de J.S. Bach interprété par Mstislav Rostropovich (Basilique Sainte Madeleine, basse qualité), In The End (Linkin Park, Live In Texas), To Zanarkand (Tour de Japon) et Forbidden (D'espairsray, au Spiral Staircase)
  • Illusion sonore (stéréo, 5.1) : Le coiffeur holophonique
  • Film depuis DVD ( stéréo, 5.1, 7.1) : Inception, Stars Wars Episode II (poursuite à travers les astéroïdes où il est fait usage des charges soniques) 
  • Microphone : Appel Skype, enregistrement de voix avec bruits extérieurs.

Pour le PC 360 :

  • Jeux (stéréo) : BulletStorm, Silent Hill Home Coming 
  • Logiciel : NCH Tone Generator (stéréo) génération d'un bruit de 15 à 28 000 Hz
  • Musique (stéréo en WAV) : Boom Boom Pow (Black Eyed Peas), Fly me to the Moon (Franck Sinatra), Cage (Dir En Grey) et Hymne à la joie (Beethoven)
  • Illusion sonore (stéréo) : Le coiffeur holophonique
  • Film depuis DVD (stéréo) : Inception
  • Microphone : Appel Skype, enregistrement de voix avec simulation extérieur.

Toutes les sources sonores étaient en stéréo, les mentions entre parenthèses indiquent le mode choisi sur le casque. Le choix des jeux est logique, nous avons pris deux genres différents pour tester la capacité d'immersion du casque. La musique a été choisit en WAV, car non compressif, et de telle manière à vérifier la capacité d'adaptation du casque (notamment en fonction des fréquences présentes dans les morceaux). À noter que nous avons aussi écouté le morceau des Black Eyed Peas en même temps que des sons générés à diverses fréquences pour stresser le casque et voir sa limite avant saturation. L'intégration de concert et du morceau de Star Wars sert à tester la qualité du décodeur Dolby Pro Logic II présent dans le PC 333D et la qualité de son rendu en 3D. Le test du coiffeur holophonique permet de connaître la capacité de spatialisation d'un casque depuis une source stéréo de haute-qualité simulant un passage chez le coiffeur (vous pouvez essayer ICI). Enfin les tests micro avec un appel sur Skype avec une discussion de 1 min 30 et un enregistrement de différents timbres de voix, le tout avec des bruits extérieurs.

Sennheiser PC 333D

Les plus
  • Qualité du son
  • Dolby ProLogic IIx
  • Qualité du micro
Les moins
  • Un poil inconfortable en usage longue durée
  • Option 7.1 anecdotique

Sennheiser PC 360

Les plus
  • Qualité sonore
  • Confortable et ouvert
  • Bien fini
Les moins
  • Son neutre, atténuant le côté immersif
  • Audible de l'extérieur


Les commentaires sur ce document sont clos.

POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld