Faut-il dire hashtag ? Non, mot-dièse !

En hommage aux grands décideurs de notre chère linguistique, ce chapeau sera entièrement rédigé en bon français et ça c'est vraiment cool. Ah mince, loupé.

twitterEn fans assidus de PCWorld.fr vous lisez non seulement tout le joli contenu de ce site mais suivez également notre merveilleux compte Twitter. Et donc vous savez que sur le service américain, on précède un mot que l'on veut voir référencé d'un simple petit croisillon. Nommé hashtag dans la langue de Shakespeare le procédé permet par exemple à un féru d'Android de tomber plus facilement sur nos écrits en ayant cliqué sur le #Android d'un autre compte Twitter. Pratique, mais comment le dire en français ?

La Commission générale de terminologie et de néologie (CGTN) vient de trancher en publiant au Journal Officiel sa proposition. Et alors que nos amis Québecois avaient opté pour un astucieux "mot-clic", les bénévoles de la CGTN ont opté pour le bien étrange et déjà fortement décrié... mot-dièse. Choix d'autant plus curieux que s'ils peuvent être facilement confondus, le croisillon et le dièse sont bien deux symboles différents. Le dernier étant en fait un symbole graphique utilisé dans le solfège.

Certes, les services téléphoniques ont eux aussi l'habitude de nous demander d'appuyer sur un croisillon formellement appelé "dièse" mais lorsque l'on est censé faire autorité en matière de langue française, la confusion prête à sourire. Toujours est-il qu'au-delà de la micro polémique sur une francisation qui n'aurait pas lieu d'être (et rappelant les mèls, courriels, cédéroms, etc) la Commission martelle qu'elle n'impose rien à personne et que la publication au Journal Officiel concerne surtout les administrations. Et de rappeler qu'en privilégiant l'anglais, nous mettons alors la langue française en péril. Encore faut-il bien la manier.   

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Michel Beck
Catégorie : Internet
Tags :
9 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld