Achat de "j'aime" : Facebook fait fermer LikeUb sous la menace

Vendre des "j'aime", voilà une activité que ne tolère pas vraiment Facebook...

JaimeLes services sont nombreux à s'être spécialisés dans la vente de visibilité sur les réseaux sociaux. Certains vendent grossièrement des packs "d'amis", d'autres proposent également d'acheter des packs de "j'aime". Si la pratique peut prêter à l'interrogation (à quoi sert d'acheter pour ses pages des "j'aime" de comptes fictifs ou de personnes qui ne vous connaissent même pas ?), elle n'en reste pas moins assez répandue pour générer toute une petite économie alternative tournant autour des réseaux sociaux. Ce qui, on s'en serait douté, ne plaît pas beaucoup à Facebook. 1. parce que c'est contraire à la philosophie du site, 2. parce que Facebook propose déjà ses propres outils payants permettant d'accroître sa visibilité (publicité ou promotion de statuts).

Parmi ces sites qui vendent des "friends" et des "likes", il y avait LikeUb. "Avait", car le site vient d'annoncer sa fermeture, et pour cause, ses gérants auraient reçu des menaces assez sérieuses provenant de Facebook. "Les juristes de Facebook ont pris contact avec nous et ils ont réclamé la fermeture immédiate et sans condition de LikeUb sous peine de poursuites (...) Nous avons également été interdits d'utiliser Facebook à des fins personnelles, et ce à vie (...) A plusieurs reprises, Facebook a déjà tenté de nous arrêter. Mais cette fois-ci, c'était vraiment sérieux, et nous sommes obligés de fermer" expliquent les représentants de LikeUb à leurs clients dans un courrier.

COMMENTAIRES
Lire le commentaire

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Internet
1 commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld