Pour Google+, Facebook est déjà dépassé

Le responsable de Google+ ne cache pas le désamour qu'il porte à Facebook...

Google .PNGBusiness Insider organisait récemment une conférence baptisée Ignition à laquelle étaient invités certains grands noms d'entreprises high-tech, à l'image de Bradley Horowitz qui est vice-président chez Google, chargé du réseau social Google+. Un cadre qui ne s'est pas privé de voir les projecteurs être braqués sur lui pour s'en prendre très ouvertement à son concurrent et leader Facebook. Pour lui, Facebook vit  dans le passé, et ne comprend déjà plus ce qu'attendent ses membres aujourd'hui, comme en atteste la couverture faite par CNet de sa sortie.

Il évoque la publicité comme premier exemple : "Comment Facebook a-t-il pu choisir d'encombrer les fils d'info des utilisateurs avec de la publicité, cela frustre tout le monde, les membres comme les marques présentes sur le réseau". Et si Google monétise déjà les informations personnelles des membres de Google+ puisqu'il les croise avec les données qu'il possède par ailleurs, il n'affiche pour l'heure pas directement de publicité sur son réseau social. "Si un jour nous affichons de la publicité, nous veillerons à le faire de sorte à ce que les utilisateurs soient le moins gêné possible. Nous ne sommes pas en train de nous dire, vite, comment est-ce qu'on monétise ?" explique-t-il, tout en précisant : "Nous, nous avons de vrais projets et un site compatible avec le monde réel, qui favorise les vraies discussions et pas les messages courts". Là encore, on sent poindre une vraie critique à l'égard de Facebook.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Internet
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld