Hadopi coûte trop cher à l'Etat...

... et c'est Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, qui le dit.

Aurelie FilippettiLa Haute autorité en charge d'assumer le principe de riposte graduée pour lutter contre le téléchargement illégal d'oeuvres numériques demande à l'Etat un budget de fonctionnement de 12 millions d'euros. Une demande qui ne tombe pas au meilleur moment, alors que l'objectif principal du gouvernement actuellement est de faire des économies. La Hadopi devrait donc se contenter d'un budget moindre, comme le commente Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, devant la Commission des affaires culturelles.

Ainsi, la ratification d'un budget de 12 millions d'euros par la Hadopi par le Collège de la Haute autorité a été soumise à la ministre qui est chargée de le valider, ou non. Si la décision n'est pas encore prise, cette dernière reconnaît que "Hadopi coûte cher (...) La demande d'une enveloppe de 12 millions tombe mal". Son intervention fut toutefois l'occasion de confirmer que Pierre Lescure sera bien chargé de la mission de concertation sur le secteur de la culture numérique avec en ligne de mire la réforme de la Hadopi promise par François Hollande, qui ne se fera pas avant le premier semestre 2013.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
Catégorie : Internet
13 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld