Haut-débit : où en est-on en Europe ?

Alors que l'enjeu est désormais fixé sur le très haut-débit et la fibre optique, on constate que le taux d'accès au haut-débit en Europe progresse, même si tous les pays ne sont pas logés à la même enseigne.

S'il ne fait pas une définition précise de ce qu'il appelle accès à Internet à haut-débit, et n'indique par exemple pas de bande-passante minimum, l'institut Eurostat a livré ses conclusions à la Commissaire européenne Neelie Kroes concernant l'évolution de la situation sur le front européen, dénotant des progrès, mais poussant la responsable du Numérique à rappeler tout l'enjeu du haut-débit d'un point de vue économique dans les années à venir. Ainsi, ce sont 72% des foyers européens qui accèdent désormais à Internet en haut-débit, alors que les accès bas-débit continuent de voir leur part baisser. La hausse du haut-débit est chronique sur le vieux continent, et atteint 11 points de mieux entre 2010 et 2012.

La France en forte progression

Toutefois, Eurostat précise que la situation n'est pas égale dans tous les pays. Du côté des pays les mieux dotés en la matière, on compte dans l'ordre la Suède (87%), la Finlande (85%), le Danemark (85%), les Pays-Bas (83%) et l'Allemagne (82%). En prenant le classement par le bas, c'est la Roumanie qui arrive à la dernière position (50%), derrière la Bulgarie et la Grèce (50%). L'Italie est également à la traîne avec 55%. Mais qu'en est-il de la France ? Selon Eurostat, nous ne faisons pas partie des meilleurs, mais affichons l'un des plus forts taux de progression de la zone (surtout concernant les pays à fort taux de pénétration), avec +7% de connectés en haut-débit sur l'année. Nous sommes donc en train de rattraper notre retard sur les pays au dessus des 80%, avec 77% de foyers connectés en haut-débit. Nos voisins Belges sont également dans le haut du tableau, à 75%.

Eurostat 2012 Internet Haut Debit

Mais pour Neelie Kroes, le plus important est d'accélérer très sensiblement les raccordements au très haut-débit, un point sur lequel l'Europe semble vouloir faire beaucoup d'efforts, comme en ayant débloqué une enveloppe confortable de 9,2 milliards d'euros pour booster les infrastructures autour de la fibre optique, tout en espérant attirer jusqu'à 50 milliards d'euros d'investissements dans ce secteur.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Internet
Tags : ,
4 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld