Musique en France : le numérique monte à 30%, mais le marché continue sa lente chute

Petit point chiffré sur l'activité du secteur musical sur les neuf premiers mois de l'année.

Le Snep tenait hier une conférence de presse lors de laquelle il a présenté les résultats du marché de la musique en France pour les neuf premiers mois de l'année. La tendance est toujours la même, à savoir une croissance du marché numérique qui ne suffit pas à compenser la chute du marché physique. Par rapport à la période janvier-septembre 2011, sur les neuf premiers mois de 2012, le marché physique est en recul de 14,9% à 206 millions d'euros, alors que le marché numérique est en hausse de 13,8% à 90 millions d'euros.

Au total, le marché de la musique est en baisse de 7,8%, passant de 331,2 à 296 millions d'euros. On constate néanmoins que le numérique compte désormais pour plus de 30% des revenus du marché de la musique. Progressent l'achat de musique en téléchargement sur les plateformes telles que iTunes (de 51,1% à 52,7%), mais aussi bien sûr les offres à abonnement (Deezer, Spotify, etc.) de 22,5% à 25,6%, tandis que le streaming gratuit financé par la publicité sur ces mêmes plateformes passe de 12,4% à 14,2% des revenus.

Dans le même temps, les ventes d'albums physiques chutent de 14,3%, et celles de singles de 54,7%. La vente de CD "2 titres" n'a en effet généré que 972.000 euros de recettes sur les neuf premiers mois de l'année.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Internet
4 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld