Twitter annonce une toute nouvelle API pour la diffusion de publicités

Clouer toujours plus de pubs dans le front de l'utilisateur n'étant manifestement pas une solution viable à terme, Twitter vise maintenant à rendre les siennes bien plus efficaces en proposant de meilleurs outils que le vulgaire marteau-pilon.

Twitter LogoDerrière son apparence de réseau de micro-blogging bon enfant, Twitter est surtout devenu, grâce à ses 200 millions d'utilisateurs actifs, une redoutable plateforme de publicité fortement valorisée. Par la force des choses, l'entreprise californienne continue à pousser ses activités en ce sens à l'aide d'une nouvelle API spécialement dédiée aux annonceurs. 

Twitter Ads, c'est son nom, devrait faciliter l'accès aux APIs de base de Twitter en permettant aux publicitaires d'homogénéiser leurs stratégies de campagnes. L'entreprise promet ainsi non pas plus de réclames mais une manière plus pertinente de les gérer. Comment ? On ne sait pas exactement, et quand Twitter affirme que les utilisateurs aiment l'expérience publicitaire que vivent ses utilisateurs, on peut difficilement s'empêcher de sourire. 

Dans tous les cas, l'approche visant à récompenser les annonceurs les plus pertinents ("being good, not being loud") rassure sur les intentions : la nouvelle approche ne devrait pas inonder les timeline de publicités de plus en plus nombreuses. Pour l'instant, cinq partenaires majeurs ont été annoncés : Adobe, la célèbre plateforme de publication Hootsuite, Salesforce, SHIFT et TBG Digital. Une autre vague est attendue pour dans les semaines ou mois qui viennent. 

Difficile donc de déterminer à quel point ces nouveautés impacteront l'utilisateur lambda de Twitter mais si l'on en croit l'entreprise, le tout sera bien plus efficace pour les acteurs de la publicité sans altérer l'expérience de tous ceux qui aiment le micro-blogging pour ce qu'il fait le mieux : diffuser de l'information à très grande vitesse. 

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Michel Beck
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld