Contre le piratage, RapidShare sait ce qu'il faut faire...

Les responsables de la plateforme RapidShare militent pour des portails d'hébergement propres et invitent les autorités à intensifier leurs actions.

RapidShareRapidShare continue à lutter contre le piratage, démontrant par la même occasion sa bonne volonté quant à la proposition d'un service d'hébergement et d'échange de fichiers "propre". Ainsi, après avoir drastiquement revu à la baisse les débits de téléchargements suite à la fermeture de MegaUpload, qui a engendré une vague d'utilisateurs intéressés par les fichiers pirates sur ses serveurs, RapidShare envoie un courrier aux autorités américaines concernées par le droit d'auteur.

Dans celle-ci, la direction de RapidShare indique deux leviers à actionner pour empêcher un maximum les contenus illégaux de proliférer sur la Toile et les réseaux d'échange. Lesquels ? RapidShare invite d'abord les autorités à se focaliser sur les sites tiers qui facilitent et encouragent les distribution des fichiers pirates. Il s'agirait donc d'intensifier la lutte contre cette myriade de sites et blogs qui recensent et pointent vers les fichiers illégaux stockés sur les nombreuses plateformes de téléchargement direct en ligne.

Des sites et blogs derrières lesquels se cachent souvent des internautes qui téléversent ces mêmes fichiers illégaux sur des portails d'hébergement qui rémunèrent leurs membres qui uploadent les fichiers les plus téléchargés dans un second temps, et donc les plus générateurs de trafic. Une pratique reprochée à MegaUpload, qui permettait aux personnes qui mettaient en ligne les fichiers illégaux de gagner pas mal d'argent, et stoppée il y a peu par de nombreux sites équivalents.

Aussi, RapidShare demande aux autorités d'enclencher un dialogue de fond avec les entreprises qui proposent du stockage en ligne, afin d'encourager la mise en place de dispositifs visant à limiter leur détournement à des fins illégales. Après son manifeste contre le piratage qui avait fait pas mal de bruit, RapidShare persiste et signe dans cette voie. Rappelons que RapidShare invitait tous les sites d'hébergement à supprimer les comptes de leurs membres suspectés d'avoir un rapport avec des fichiers illégaux et des oeuvres piratées.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Internet
3 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld