TRENDnet Exposed : Google ferme enfin la carte des caméras de surveillance ouvertes

La publication d'une carte recensant les flux vidéo ouverts suite à une faille sur les caméras de sécurité TRENDnet attire l'attention sur l'existence de ce bug, et devient le nouveau joujou du Web...

TrendNET CamCela fait environ un an que les flux vidéo en direct de milliers de caméras de surveillance de marque TRENDnet se retrouvent à la portée du premier internaute venu. Une découverte faite à l'époque par les hackers de la team ConsoleCowboys. En cause, une faille de sécurité assez béante que le fabricant avait corrigé, mais qui reste ouverte chez de nombreux professionnels et particuliers qui utilisent ces webcams pour faire de la vidéo-surveillance, puisque ces derniers tardent à mettre à jour leur matériel malgré les relances de TRENDnet (qui ne possède malheureusement pas les adresses e-mails des clients qui n'ont pas enregistré leur matériel sur son site).

Bizarrement toutefois, ce n'est que depuis quelques jours que le Web s'est enflammé pour cette affaire, notamment suite à la publication d'une carte mondiale des flux vidéo ouverte début janvier, faisant apparaître sur certains sites et sur les réseaux sociaux des pages Web et autres conversations recensant les cams les plus intéressantes à suivre, sous la banderole "TRENDnet Exposed". Tout y passe, de la petite boutique de quartier à l'entrée de bâtiment public, sans bien sûr oublier les résidences privées, où des caméras ont pu être installées aussi bien dans l'entrée que dans le salon, ou les chambres. A ce titre, si les bambins en train de dormir n'intéressent pas grand monde, on note que certains se refilent les adresses IP de cams braquées sur le lit de chambres parentales...

TRENDnet Cams
Voici à quoi ressemblait la carte, avant sa fermeture...

Le fait est que, heureusement, cet emballement médiatique permettra sans doute de faire remonter le dysfonctionnement aux oreilles des utilisateurs de ces webcams TRENDnet, qui se précipiteront sûrement sur la dernière mise à jour disponible pour retrouver un niveau de sécurité convenable. A noter que la carte mondiale des webcams TRENDnet ouvertes utilisant l'API Google Maps, la firme américaine a fini par désactiver l'accès de cette application à sa carte interactive puisqu'elle violait les conditions d'utilisation, notamment au titre des droits à la vie privée et à l'image. Quant au déficit d'image que cette affaire va générer pour TRENDnet, c'est une autre histoire...

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Internet, High-Tech
Tags :
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld