Le W3C au travail sur les DRM pour le HTML

Le HTML5 ne prévoit aucun standard pour protéger la diffusion de contenus sur Internet, ce à quoi le W3C veut remédier...

Le groupe de travail du HTML au sein du W3C fait savoir qu'il planche sur la possibilité d'intégrer des verrous numériques (ou DRM) pour protéger la diffusion de contenus "Premium" sur le réseau. Il est indiqué que cette réflexion est menée afin de combler un manque dans les possibilités du HTML5, qui n'offre pas d'outil permettant de protéger les contenus diffusés via Internet. Dans cette optique, un premier brouillon relatif à ces réflexions a même été publié, et concerne les spécifications de ce que le W3C appelle l'EME, pour Encrypted Media Extensions. Bien sûr, on se doute bien que derrière ces travaux se cachent des requêtes émanant de grands groupes et autres ayants-droit, parmi lesquels le W3C reconnaît la participation de Google, Microsoft ou encore Netflix.

Vers des API standardisées

Techniquement, tout ce qui touche à l'EME consistera en des interfaces de programmation qui permettront de compléter la diffusion de contenus via HTML5 au travers des balises Audio et Video. L'idée n'est donc pas de proposer une solution de protection clé en main, mais de mettre au point des API standardisées, prévues à la fois pour protéger les contenus disponibles à la demande en streaming, et ceux accessibles en direct. Le déverrouillage pouvant par exemple se faire via un code JavaScript qui serait chargé de déchiffrer un algorithme géré par les licences d'utilisation.

Reste maintenant à voir quel niveau de sécurité exact ce dispositif pourrait proposer et comment sera-t-il accueilli, une fois standardisé, par les acteurs du Web, à la fois du côté des diffuseurs que des consommateurs, c'est à dire les internautes...

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Internet
Tags : , ,
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld