Dayz, ou comment Arma II se retrouve porté par un mod

Si l’on vous parle de FPS, de monde infesté de zombies, et d’espérance de vie réduite, vous allez tout naturellement penser à Left 4 Dead. Erreur ! Aujourd’hui, nous allons parler d’ArmA II, et de son mod qui monte, qui monte, qui monte : Dayz.

Dayz 07Que les fans de la série ArmA lèvent la main ? Un, deux, trois, huit, douze… Ah oui, quand même… C’est peu. Bon en même temps, quoi de plus normal ? Il faut bien avouer que le concept porté par Bohemia Interactive, le développeur de la licence, a de quoi refroidir les habitués des belles productions calibrées à la Modern Warfare : un monde ouvert gigantesque (des maps de plusieurs centaines de kilomètres carrés), des missions dont les objectifs ne sont pas toujours gravés dans le marbre, et surtout, un gameplay où le terme « réalisme » n’est pas un vain mot. Pas seulement en raison de la qualité des modélisations et la diversité des véhicules et équipements mis à notre disposition, mais aussi parce que le jeu ne se gêne pas pour nous rappeler que dans la vraie vie, quand on prend une balle, on gagne un aller simple pour le cimetière le plus proche ! Éventuellement, les plus chanceux, ceux qui n’auront pas été touchés directement dans un organe vital, gagneront un court sursis, mais c’est tout.

Évidemment, ce concept jusqu’au-boutiste a un désavantage : on ne peut espérer viser qu’un public de niche, comme le prouve les douze lecteurs passionnés qui… ha, pardon, il semblerait qu’ils ne soient plus que onze… Bah, aucune importance. Nous disions donc que la série se limitait à un public restreint. En contre partie, ce sont en général de vrais passionnés, qui n’hésitent pas à donner de leur temps pour améliorer leur jeu adoré.

Dayz 08 Dayz 10

Et justement, notre star du jour se nomme Dean Hall, il est néo-zélandais, et il est l’auteur de Dayz, cet incroyable mod pour Arma II. Évidemment, vous allez arguer que des mods avec des zombies, il en existe des tonnes, et vous n’aurez pas tort. Pourtant, celui-ci a une saveur particulière, dans la mesure où, plus qu’une bête chasse aux revenants, il offre une véritable expérience de survie, et qui plus est, persistante. En fait, chaque partie est prise en charge par un serveur d’une cinquantaine de places, qui vous fait démarrer sur l’une des côtes de la carte Chernarus : à ce moment de l’aventure, vous êtes seul, perdu, et assez pauvrement équipé : un flingue, quelques balles, une gourde, et un peu de nourriture.

Tu viens m'aider que je te pique tes ressources ?

Dès lors, votre unique préoccupation sera de survivre : survivre aux zombies, qui, par un mystérieux tour de passe-passe, se sont mis à pousser comme des champignons, survivre à la faim qui ne tardera pas à vous tenailler, et qui vous obligera à approcher des zones urbaines, celles où vous avez le plus de chances de vous ravitailler, mais en même temps, celles qui rassemblent le plus grand nombre de créatures hostiles. Là où le principe est cruellement retors, c’est qu’il est possible à tout moment de prendre contact avec d’autres survivants sur la carte, pour leur proposer une entraide, par exemple.

Mais la manœuvre ne se révèlera finalement pas moins risquée que d’aller s’aventurer en plein milieu de zombie-land, puisque vos camarades, animés par le même désir de survie, n’hésiteront pas à vous flinguer pour vous piquer vos ressources. Niveau ambiance, et le réalisme inhérent au jeu original aidant, on a franchement l’impression de se retrouver en plein milieu du film The Road (qui n'est pas un film de zombies, bien sûr, mais qui reste bien angoissant). Et chaque fois que vous vous déconnectez, puis revenez, même sur un serveur différent, vous retrouvez le même personnage, dans le même état que lorsque vous l’avez quitté.

Dayz 04 Dayz 02 Dayz 01 Dayz 11

Le jeu, toujours en version alpha, demande encore pas mal de travail, et il faudra se montrer indulgent, certaines fonctions étant encore brutes de décoffrage (par exemple, pour le moment, il n’y a pas de corps à corps possible, le jeu original ne prenant pas en charge ce type d’affrontement), et patient, l'accès au serveur étant parfois longuet. Toutefois, l’ensemble devrait logiquement s’améliorer rapidement, porté par une communauté sans cesse grandissante.

Et Si vous ne croyez toujours pas à l’excellence de ce mod, voici quelques chiffres qui devraient terminer d’enfoncer le clou : 1,5 millions de personnages créés, plus de 100 000 joueurs uniques, et une espérance de vie moyenne de… 27 minutes. Quand à nos amis tchèques de Bohemia Interactive, ils remercient le Dieu des modders de s’être penché sur eux, puisque les ventes de leur jeu ont connu une progression de 500% depuis la sortie des premières alphas de Dayz. Un signe qui ne trompe pas !

(Remarque : Dayz requiert l’installation d’Arma II ainsi que de son extension, qui est en fait un stand alone, Arma II : Operation Ahead. Le mod est à télécharger sur le site suivant : http://www.dayzmod.com et un tutoriel vidéo vous indique la procédure à suivre pour l’installation du bidule).

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par David Vandebeuque
Catégorie : Jeux Vidéo
9 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld