Electronic Arts se fait évincer des 100 premières valeurs du NASDAQ

Conclusion logique d'une année en demi teinte : Electronic Arts se fait sortir du top 100 du NASDAQ, le marché boursier des valeurs technologiques.

NASDAQS’il est une année que l’éditeur Electronic Arts va vouloir oublier rapidement, c’est bien celle qui vient de s’écouler. Entre autres déboires, la firme américaine aura ainsi assisté durant les douze derniers mois à la lente agonie de Star Wars : The Old Republic, un MMO qui s’annonçait pourtant prometteur, et dont nous sommes aujourd’hui nombreux à penser qu’il aura bien du mal à trouver la rentabilité.

On pourrait également revenir sur la fin décriée de Mass Effect 3, ou la claque que son Medal of Honor : Warfighter a prise face à la valeur sûre d’Activision, Call of Duty Black Ops II, ou encore les faibles avancées de son portail Origin, qui regarde Steam de tellement loin qu’il lui faut un télescope pour le situer.

Bref, une année 2012 sans, et qui aura conduit les responsables du NASDAQ, le marché boursier américain regroupant les principales valeurs technologiques, à le sortir de leur top 100. Plus qu’une cotation en net repli (près de 50% sur les 6 premiers mois de l’année, malgré une remontée sur le second semestre), c’est surtout une perte de confiance que les investisseurs ont voulu ici notifier. Une confiance que l’éditeur aura certainement à cœur de reconquérir en 2013, grâce notamment à un line-up plutôt alléchant : Crysis 3, Sim City, Dead Space 3.

A noter qu'Activision Blizzard est désormais l'unique représentant de la sphère jeu vidéo au sein de cet indice du NASDAQ-100.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par David Vandebeuque
Catégorie : Jeux Vidéo
2 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld