Les DRM d'Ubisoft pénalisent une nouvelle fois les consommateurs

Comme si l'éditeur français cherchait à se faire haïr des joueurs PC, il a décidé de migrer ses serveurs, ce qui - la faute aux verrous numériques - coupe l'accès à certains jeux.

UplayAujourd'hui a commencé la migration de certains serveurs Ubisoft autorisant l'accès au service UPlay, qui s'avèrent également être ceux sur lesquels reposent les verrous numériques de l'éditeur, via l'authentification en ligne obligatoire. Comme l'a annoncé Ubisoft il y a quelques jours, certains jeux sont donc tout simplement injouables - en solo comme en multi -, et ce pour une durée "indéterminée".

Sur Mac, les jeux concernés sont Assassin's Creed, Splinter Cell Conviction et The Settlers : Path to a Kingdom, alors que sur PC il s'agit de HAWX 2, Might & Magic : Heroes 6, The Settlers 7 et The Settlers Online. Sur consoles, un jeu est aussi concerné : Just Dance 3 sur Xbox 360. Les DRM intégrés à ces jeux ne pouvant plus communiquer avec les serveurs débranchés à cause de leur migration, les jeux refusent de se lancer. Des titres plus récents, sortis après qu'Ubisoft ait décidé d'assouplir en partie sa politique anti-piratage, s'en trouvent épargnés. Les possesseurs d'Assassin's Creed : Revelations, Anno 2070 ou Driver : San Francisco peuvent apparemment continuer à jouer en solo, mais pas en multijoueurs. Sur les autres jeux exploitant la plateforme UPlay également, à condition toutefois qu'ils aient au moins été activés une fois en ligne et authentifiés.

C'est rageant, d'autant plus que la communication d'Ubisoft aurait gagné à être plus claire et à annoncer un délai avant le retour des serveurs en ligne, une fois passés chez un autre hébergeur. D'autant plus agaçant pour les joueurs qui ont payé leurs jeux que les pirates, eux, peuvent continuer à jouer sans la moindre interruption. Une nouvelle fois, cette situation grotesque est générée par des DRM trop contraignants !

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
Catégorie : Jeux Vidéo
Tags : ,
28 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld