La Ouya bientôt dans les grandes boutiques américaines

Au début la Ouya ressemblait à une blague, ce genre de produit dont beaucoup se moquent en assénant un lapidaire "ça ne marchera jamais". Mais l'entreprise compte bien leur prouver le contraire.

ouyaA une poignée de semaines de la livraison (courant mars) des premières consoles Ouya aux 68.000 joueurs qui ont investi dans le projet sur Kickstarter, on commence à en savoir un peu plus sur la suite et surtout la mise à disposition au grand public de cette drôle de petite bestiole tournant sous Android Jelly Bean.

Dès le mois de juin de cette année, la console sera exposée dans les rayons de vrais poids lourds comme Amazon, Gamestop (maison mère de Micromania), Target et l'incontournable Best Buy. Comme pour les backers du projet, une Ouya se négociera aux alentours de 100$ alors que la manette de jeu (dotée de contrôles physiques et d'une surface à reconnaissance tactile) se trouvera pour environ 50$. A priori, des consoles de démonstration devraient même être accessibles au public pour se faire une idée du potentiel de la chose. 

Actuellement, l'entreprise annonce que près de 200 jeux - dont quelques exclus - seront très bientôt disponibles sur Ouya même si le seul gros titre mentionné pour l'instant n'est autre... qu'un remake du Final Fantasy 3 de Square Enix. Certains développeurs recevraient même de l'argent pour boucler leurs projets, comme on peut le lire dans une interview de Julie Uhrman (PDG de Ouya) accordée au Wall Street Journal. Une pratique pas franchement nouvelle et courante dans le très concurrentiel secteur de la téléphonie mobile (Blackberry, Windows Phone...) mais qui indique que les projets d'envergure ne se bousculent peut-être pas au portillon.

Toujours est-il que chez Ouya, on croit dur comme fer dans le projet au point d'affirmer vouloir devenir aussi gros, si ce n'est plus gros, que n'importe quelle autre plateforme de jeu vidéo. On se gardera bien d'émettre le moindre sarcasme sur ces ambitions alors que l'on parle d'une entreprise capable de lever 8,5 millions de dollars avec un petit projet sur Kickstarter ! 

COMMENTAIRES
Lire le commentaire

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Michel Beck
Catégorie : Jeux Vidéo
1 commentaire
EN SAVOIR PLUS
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld