Les moteurs NextGen : aussi beaux que dangereux ?

La multiplication des jeux basés sur des services en ligne et le faible niveau de sécurité des moteurs qui les font tourner, voilà un cocktail qui pourrait s’avérer détonnant dans les années à venir...

On savait déjà que notre passion coupable pour l’ancienne tenniswoman Anna Kournikova pouvait avoir de graves conséquences pour la pérennité de nos systèmes informatiques. On saura maintenant que jouer à Crysis 3, ou à Modern Warfare 3, n’est pas beaucoup moins risqué. En effet, lors de la Power of Community 2012, une conférence qui s’est tenue à Seoul la semaine dernière, deux consultants en sécurité informatique, Luigi Auriemma and Donato Ferrante, ont souligné que de par leur aspect de plus en plus connecté, de nombreux jeux vidéo représentaient maintenant une vaste source « d’opportunités » pour nos gentils amis les hackers. Quoi de plus lucratif, en effet, que de proposer à un éditeur de jeux peu scrupuleux, d’aller mettre en vrac le service en ligne de la concurrence, moyennant quelques rétributions sonnantes et trébuchantes…

Crysis 3 banniere
Crysis 3 sera motorisé par le CryEngine 3

Notamment, nos deux spécialistes ont pris en exemple Call of Duty : Black Ops II (IW Engine) et Crysis 3 (CryEngine 3), et ont prouvé que par les biais de ces deux moteurs, il était relativement aisé de faire crasher des serveurs de jeu, ou d’influencer directement une partie en cours, comme d’afficher un chat chevauchant une roquette sur l’écran d’un joueur piraté. Selon Donato Ferrante, « En général, les éditeurs de jeux sont plus intéressés par les performances de leur jeu, que par l’aspect sécurité. Et l’ajout de verrous est souvent synonyme de baisse de performances ». De là à dire que nos humiliations successives sur la version alpha de Crysis 3 n’étaient pas entièrement dues à notre manque chronique de skill, il n’y a qu’un pas…

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par David Vandebeuque
Catégorie : Jeux Vidéo
3 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld