Star Wars : The Old Republic rassemble ses forces

Alors que NCSoft annonce avoir écoulé plus de deux millions de versions de Guild Wars 2 depuis sa sortie, BioWare, de son côté, tente de trouver un second souffle et de relancer son MMO phare, Star War : The Old Republic.

Star Wars TORDes offres commerciales pour les joueurs qui reviennent, un passage en mode free to play cet automne, des promesses pour des ajouts de contenu plus réguliers à l’avenir (dans une interview accordée à AusGamer, Matt Bromberg, directeur général de BioWare Austin, parlait d’un nouveau rythme de mise à jour toutes les 6 semaines après la bascule en mode freemium) : les développeurs du MMO Star Wars The Old Republic se démènent pour sortir la tête de l’eau.

Un combat qui va également passer par l’introduction d’une nouvelle technologie baptisée « super serveur ». Evidemment, les langues de vipère diront que ce terme n’est qu’un autre synonyme pour « fusion de serveur », qui lui-même, se trouve souvent traduit par « MMO en cours de décomposition ». Toutefois, cette nouvelle infrastructure devrait, selon les développeurs, permettre de rassembler une quantité très importante de joueurs au même endroit, facilitant par la même les activités de groupe, opérations, world boss, et autres flashpoints.

Une fonctionnalité que certains (nos amis américains vivant sur la côte est) peuvent d’ailleurs expérimenter dès aujourd’hui, puisque BioWare vient d’annoncer sur son site officiel qu’elle venait d’être implémentée sur un serveur public de test spécifique. Quant à savoir si toutes ces actions seront suffisantes pour remonter la pente, rien n'est moins sûr : l'expérience a toujours montré qu'en matière de MMO, les joueurs pardonnent rarement un mauvais départ.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Jeux Vidéo
Tags : , ,
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld