Steam Linux fait débat au sein de la communauté

Le jeu sous Linux proposé par Valve avec sa plateforme Steam souffre d'un premier problème de distribution de paquet...

Steam LinuxValve a commencé le développement de sa plateforme de jeu vidéo pour le système d'exploitation Linux. Une première bêta est d'ailleurs lancée, mais uniquement pour la distribution Ubuntu et Debian, la première utilisant le système de paquets du second.

Très largement diffusé dans le monde par rapport aux autres distributions, Ubuntu fait figure de leader dans le monde Linux, tout du moins pour bon nombre d'utilisateurs. Ainsi, ces paquets d'installation utilisant le système Debian ne permettent pas une installation propre sur d'autres distributions comme Fedora qui, par exemple, utilise le système RPM. Pourtant les développeurs de Valve indiquent travailler sur toutes les plateformes Linux pour proposer au plus grand nombre son application Steam, quel que soit le système de paquets. La bêta étant lancée, les utilisateurs s'attendaient à obtenir un paquet pour chaque système, mais ce n'est pas encore le cas.

Cependant, certains joueurs sous Linux ont commencé à modifier le paquet d'installation pour qu'il fonctionne sous Arch Linux. Mais ces développeurs se heurtent à un problème de droits. Sans le consentement de Valve, ce portage n'est pas autorisé. D'ailleurs, il était possible de le télécharger sur le dépôt officiel de Steam Linux, mais un message a rapidement été posté : « Je remarque que Steam vient d'entrer dans le dépôt Multilib. C'est dommage que cette question de paquets soit entrée dans le dépôt sans aucune discussion au préalable (un peu comme le cas des pilotes Catalyst). Mon problème est que c'est une question de licence ici. Nous modifions et redistribuons Steam dans ce dépôt ou ailleurs sans la permission de Valve, et conformément à la licence paragraphe 1.B. Retirez donc ce paquet aussi vite que possible ».

La licence Valve est commune à toutes les plateformes

On peut d'ailleurs lire dans ce paragraphe : « Vous ne pouvez pas, que ce soit entièrement ou en partie, copier, reproduire, traduire, faire de la recherche par rétro-ingénierie (soumis à exception sous certaines conditions qui sont permises par la loi), dériver le code source, modifier, désassembler, décompiler, ou créer un dérivé depuis l'application ; pour retirer une partie des éléments propriétaires et labels ou porter atteinte d'une quelconque manière que ce soit aux mesures de sécurité mises en place pour contrôler l'accès au programme ».

Mais le développeur qui propose le paquet pour Arch Linux se défend en indiquant avoir contacté deux développeurs chez Valve, ayant reçu une réponse positive en retour. C'est pour cette raison qu'il a pu mettre le paquet en question sur le dépôt Steam. Mais selon les responsables de Valve, ces deux emails ne sont pas suffisants, il faut également l'accord du département juridique de la maison d'édition, la fameuse "Valve Legal". Le paquet sera donc supprimé des dépôts de Steam, jusqu'à ce que les juristes autorisent ou non l'ajout de ce paquet pour Arch Linux.

1.000 joueurs Linux sur la beta Steam

Ce petit accrochage entre Valve et le développeur n'est pas une généralité, tout du moins pas encore. Si l'on peut prendre cet exemple comme un point de départ pour dénoncer Valve et son intention de ne proposer que des paquets d'installation pour Ubuntu, bien plus utilisé comme on l'indiquait en préambule, Gabe Newell, fondateur de Valve, a bien indiqué détester Windows 8, et pense que Linux sera la plateforme de jeu de demain. Valve va donc prendre sérieusement le problème des paquets et clarifier la situation sous peu. On notera que les dernières statistiques indiquent que près de 1.000 joueurs sous Linux utilisent la bêta publique de Steam. Un bon point de départ, mais cela reste encore assez faible, même si Ubuntu est largement utilisé.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Denis Leclercq
Catégorie : Logiciels, Jeux Vidéo
15 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld