Exchange ActiveSync : Google accorde un sursis à Microsoft jusqu'au 31 juillet

L'arrêt de la prise en charge d'ActiveSync par Google fin janvier n'arrangeait pas Microsoft. Un accord a été trouvé...

Google Exchange ActiveSyncA la mi-décembre, nous vous annoncions que Google avait prévu de réserver la prise en charge d'Exchange ActiveSync aux titulaires de comptes professionnels payants, orientant tous ses utilisateurs gratuits vers les standards CardDAV et CalDAV. Une décision qui devait entrer en application fin janvier, c'est à dire aujourd'hui. Mais finalement, Google a choisi d'être plus clément que prévu, et d'accorder un sursis de six mois aux utilisateurs du standard Exchange ActiveSync qui, pour rappel, appartient à Microsoft. Une technologie pour laquelle Google paye donc une licence d'exploitation.

Mais Google et Microsoft sont parvenus à un accord. Car Microsoft était bien embêté de voir Google suspendre la compatibilité ActiveSync prématurément, sachant que Windows et Windows Phone, s'ils gèrent les comptes e-mail synchronisés en IMAP, ne sont pas compatibles CardDAV et CalDAV. Selon TheVerge, c'est donc le temps de préparer une mise à jour de ses OS que Microsoft a demandé un sursis à Google. Sans doute en coulisses des négociations ont eu lieu sur le prix à payer par Google pour le prolongement de la licence. D'aucun penseront qu'elle aurait même pu lui être offerte par Microsoft pour six mois vu la situation.

Il faut donc retenir deux choses : Exchange ActiveSync sera pris en charge par Google jusqu'au 31 juillet 2013, et d'ici là des mises à jour de Windows 8 et Windows Phone devraient intervenir pour autoriser la synchronisation de ses contacts avec CardDAV et de ses calendriers avec CalDAV.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Logiciels
Tags : ,
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld