Surface : Microsoft a bloqué l'installation de Linux par l'UEFI SecureBoot

Certains ont tenté d'installer Linux sur une tablette Surface de Microsoft. Bien mal leur en a pris, c'est tout bonnement impossible !

Microsoft Surface RTSi l'information peut prêter à sourire, les faits sont tout de même assez marquants pour en parler. Microsoft aurait tout simplement bloqué toute possibilité d'installer un système d'exploitation tiers sur sa tablette Surface (cf. le test).

Animée par un SoC ARM, il aurait été possible pour les développeurs et autres bidouilleurs d'installer un Linux taillé pour cette tablette. Nous dirons pourquoi pas ! Même si ce n'est pas la tablette la moins chère pour faire cela. Mais en dehors de ces considérations pécuniaires, certains se sont essayés à l'exercice et ont fait une découverte intéressante : il est impossible d'installer un autre système d'exploitation sur cette tablette que Windows RT.

La raison de ce blocage est simple : l'UEFI SecureBoot. On a déjà eu l'occasion d'en parler lors de l'IDF 2012, ce système propose de bloquer le démarrage d'un système d'exploitation non signé numériquement. Si le noyau est modifié par un virus par exemple, la signature numérique n'est plus la même et donc le système ne démarre pas.

Mais Microsoft utilise une clé « générique » utilisable par d'autres systèmes comme Linux, connue sous le nom de « Publisher Key ». Sauf que sur la tablette Surface, cette clé n'est pas utilisée au profit d'une clé interne de Microsoft qui bloque alors tous les autres systèmes d'exploitation. Espérons que les autres machines qui tournent sous Windows RT n'aient pas le même "problème"...

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Denis Leclercq
Catégorie : Logiciels, High-Tech, Tablettes
12 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld