Orange envisage une coupure de l'itinérance avec Free Mobile

Orange évoque une coupure possible de l'interconnexion avec le réseau Free Mobile. Une vraie menace que l'opérateur historique pourrait mettre à exécution ?

Orange Free MobileL'AFP indique qu'un porte-parole d'Orange a affirmé ce week-end qu'une suspension du contrat d'itinérance liant l'opérateur historique à Free Mobile n'est pas inenvisageable si les problèmes rencontrés par ce dernier perturbaient la qualité du service qu'il offre à ses propres abonnés. S'agit-il d'une vraie menace qu'Orange compte faire peser sur Free Mobile ou d'une manière un peu abrupte de présenter les choses ? Difficile à dire, mais ces mots ne sont pas passés inaperçus.

C'est en tout cas de cette manière qu'Orange a choisi de répondre au président de l'Arcep, Jean-Luc Silicani, qui expliquait quelques heures plus tôt que les difficultés techniques rencontrées concernent essentiellement l'interconnexion entre les réseaux Free et Orange. Des déclarations qui mettent au même niveau les deux opérateurs, ce qui a le don d'agacer Orange dont le porte-parole déclare : "Contrairement à certaines affirmations visant Orange dans les pannes intervenues sur le réseau de Free Mobile ces derniers jours, le groupe décline toute responsabilité dans ces dysfonctionnements".

L'Arcep avait toutefois rappelé que les deux opérateurs ont la possibilité de renégocier le contrat d'itinérance qui les lie si, finalement, celui-ci ne leur semble plus viable. Vu la tournure que prennent les événements, il n'est pas impossible que ce litige débouche sur une renégociation de l'itinérance. Rappelons que selon Bouygues Télécom, Free Mobile - qui n'a pas confirmé ce chiffre - compterait environ 2,2 millions de clients. Et que selon l'Arcep, la moitié du trafic de Free Mobile se ferait en 2G, et donc uniquement via les antennes-relais d'Orange, sans compter le volume du trafic en 3G qui passe également par le réseau Orange, les antennes de Free Mobile ne couvrant pour l'heure qu'un peu moins de 30% de la population.

COMMENTAIRES
#1 - Le 26/03/2012 à 12:16

L'origine des dysfonctionnements a selon moi un gout acide..... et ça me paraît tout à fait approprié de leur part wink

#2 - Le 26/03/2012 à 13:15 - modifié le 26/03 à 13:20

Mais c'est pipeau. Y'a un contrat point barre. Aucune chance qu'Orange se barre du jour au lendemain. Je quote un commentaire d'un autre site, puisque tous ont ete mis a contribution aujourd'hui pour aider le service marketing d'Orange:

"Cela permet surtout de prolonger le buzz de la panne dans tous les médias aujourd'hui, tout en ajoutant le risque de coupure en bonus. Au niveau des tarifs ce n’est pas le top, mais en ce qui concerne la com c'est autre chose"

#3 - Le 26/03/2012 à 13:29

Je pense qu'il serait quand même bon que free s'active a étendre sa couverture du territoire pour prendre son indépendance vis a vis d'orange pour eux et pour leur clients.

+3
Avatar
PrOY972
#4 - Le 26/03/2012 à 13:49

osx94550
Je pense qu'il serait quand même bon que free s'active a étendre sa couverture du territoire pour prendre son indépendance vis a vis d'orange pour eux et pour leur clients.

Je pense que l'idée leur a déja traversé l'esprit...

#5 - Le 26/03/2012 à 13:53

DarthGuili
Mais c'est pipeau. Y'a un contrat point barre. Aucune chance qu'Orange se barre du jour au lendemain.
C'est pas parce qu'il y a un contrat qu'il ne peut pas y avoir dedans des clauses permettant à l'une ou l'autre des parties de se dégager de ses obligations contractuelles sous certaines conditions.

Je serais assez surpris qu'Orange n'ait pas prévu des clauses de ruptures de contrat en cas de charge excessive liée à des dysfonctionnements de Free...

+0
Avatar
arkrom
#6 - Le 26/03/2012 à 13:54

en même temps c'est pas l’intérêt d'orange de couper ( free ira en itinérance chez SFR ou BT )
leur intérêt est surtout de renégocier a la hausse
ou comment rentrer des €€ en plus sans investissements supplémentaires

#7 - Le 26/03/2012 à 13:55

j_camelet
L'origine des dysfonctionnements a selon moi un gout acide..... et ça me paraît tout à fait approprié de leur part wink
L'origine des dysfonctionnements, Free l'a reconnue : c'est les équipements d'interconnexion entre Orange et Free qui sont sous dimensionnés.

Et le principal responsable de ça, c'est sans doute Free : c'était à Free d'estimer correctement son besoin, pas à Orange de le deviner en n'ayant même pas la connaissance du contenu et du positionnement des offres de Free...

Si le problème venait d'Orange, Free ne se serait d'ailleurs sans doute pas privé pour le crier haut et fort...

#8 - Le 26/03/2012 à 14:24

Je pensais au nombre de technicien que Orange alloue à cette sous-traitance, et surtout le niveau d'exigence que Orange leur commande d'appliquer

#9 - Le 26/03/2012 à 14:26

je remets le même com que sur un autre site

"donc en gros orange n'est pas capable de supporter 6% de personnes en plus sur son réseau pas mal. Ils ont quand même super bien dimensionné leur réseau pour être pile à la limite de leur nombre d'abonnée et pas 6% de plus.

Gros esprit critique quand même"

#10 - Le 26/03/2012 à 14:27

Quand bien meme il y aurait ce genre de clauses SartMatt, rompre un contrat ca ne se fait pas en une semaine. Encore moins quand l'argent engage est de plusieurs 100 de millions. Et autant j'imagine que menacer de le rompre est une strategie de marketing, autant le rompre vraiment ca se retournerait tres vitre contre eux (Arcep, gouvernement en periode electorale, consommateurs, etc).

C'est du bluff et rien d'autre, faut pas tomber dans le panneau....

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
Catégorie : Hardware
20 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld