Des puces mémoires défecteuses

ImageLe constructeur Samsung vient d'annoncer qu'il avait un grand nombre de puces mémoires gravées en 68 nm défectueuses. Toute l'industrie de la mémoire est très attentive à la décision de Samsung de commercialiser ou non ces puces défectueuses sur le marché de l'entrée de gamme. Cela pourrait encore faire chuter les prix qui sont déjà au plus bas. Le constructeur Hynix a connu le même problème avec ses wafers gravés en 66 nm au mois d'avril dernier.

Selon des sources proches du dossier, plusieurs OEM auraient refusé des puces mémoires Samsung de 1 Gb de DDR2 gravées en 68 nm. Le volume représenterait environ 80 millions de puces. Samsung pourrait bien décider de vendre ces puces à des prix très attractifs et ainsi tirer encore un peu plus le marché vers le bas.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
Catégorie : Hardware
11 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld