Micron sort de la mémoire DDR3Lm

50% d'économie d'énergie sur le maintient de l'état mémoire pour les même performances, la DDR3Lm vise le marché des tablettes et des ordinateurs ultra minces.

micron_ddr3lmMicron annonce ses nouvelles puces mémoires ultra basse consommation en DDR3 baptisées DDR3Lm. Destinées aux tablettes et appareils informatiques de très petite taille, la société mettra sur le marché deux modules de 256 Mo et de 512 Mo.

La première puce en 256 Mo est annoncée comme étant 50% moins énergivore sur ses cycles de maintien de l'état mémoire comparativement aux puces de même taille en DDR3L et offre aussi un taux de transfert de 1600 MT/s. Pour la version 512 Mo, la baisse de consommation d'énergie est identique à sa petite sœur et passerait sous la barre des 3,7 mA, intensité relevée en mode veille, donc sans accès à la mémoire. Cette dernière monte jusqu'à 1866 MT/s. Elles sont toutes deux gravées en 30 nm, finesse de gravure qui doit également jouer sur la baisse de consommation annoncée.

Même si les batteries au Lithium ne semblent pas innover en terme d'autonomie, les constructeurs cherchent d'autres solutions pour toujours consommer moins et cette nouvelle norme DDR3Lm va dans la bonne direction, dit Geof Findley, Manager Senior dans la division mémoire de chez Intel. D'après Micron, des exemplaires sont déjà en cours de test chez des équipementiers et ces nouveaux modules mémoires devraient être produits en masse pour le deuxième trimestre de cette année.

COMMENTAIRES

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par Denis Leclercq
Catégorie : Hardware, Mémoire
Tags : , , ,
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld