NAND Flash : nouvelles puces SLC avec ECC intégré

Toshiba annonce le lancement prochain de nouvelles puces NAND en SLC avec ECC.

toshiba_SLC_ECC_BENAND-001La mémoire SLC, Single Level Cell, qui peut garder en mémoire un seul état binaire pour chaque cellule contrairement à la MLC, est souvent plus chère car elle propose moins d'espace de stockage mais est plus robuste dans le temps et plus rapide pour l'écriture. Ici, Toshiba rajoute une fonction ECC pour Error Correction Code qui permet de s'assurer de l'intégrité des données écrites au moment de l'opération. La BENAND - comme l'appelle Toshiba - sera produite en deux tailles différentes (512 Mo et 1 Go) et a déjà été envoyée à certains partenaires pour des tests internes. La production en masse n'est toutefois pas attendue avant le mois de mars de cette année avec une gravure en 32 nm.

A noter qu'une donnée importante a été communiquée pour cette nouvelle puce NAND. Habituellement, le contrôle d'erreur est assuré par le contrôleur qui utilise si possible un seul bit de contrôle pour 512 octets de données. Or pour assurer la bonne intégrité des données, il faudrait passer sur quatre bits. D'après le communiqué de Toshiba, cette puce intégrerait son propre système de contrôle sur quatre bits, et pourrait donc être directement utilisée sans que le contrôleur n'ait à s'occuper de cette tâche supplémentaire. Des SSD pourraient alors proposer ce type de NAND sans pour autant avoir à changer des contrôleurs et/ou de firmware, ce qui permet au final de réduire grandement les coûts de développement pour l'utilisation de ces nouvelles puces.

toshiba_SLC_ECC_BENAND-002

COMMENTAIRES

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par Denis Leclercq
Catégorie : Hardware, Mémoire
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld