L'Europe n'aime pas encore les Ultrabooks

Si l'on attendra les chiffres de la fin 2012 pour juger du succès - ou non - des Ultrabooks, un rapport montre que les portables ultra-fins n'ont pas la cote en Europe.

Asus ZenBook UX31 (15).JPGL'objectif d'Intel a toujours été clair : 40% des ordinateurs portables vendus fin 2012 seront des Ultrabooks. Pourtant, malgré les efforts faits par le fondeur et en attendant les modèles équipés de processeurs Ivy Bridge, le bilan fait par les chaînes de production asiatiques n'est pas aussi bon et les assembleurs estiment que la part de marché des Ultrabooks pourrait avoir du mal à dépasser les 20%.

Certains avancent l'explication des conséquences des inondations thaïlandaises, or la grande majorité des Ultrabooks est équipée de SSD, donc non, il ne s'agit pas d'une explication valable. En revanche, le report des achats dans l'attente de Windows 8 peut être un facteur explicatif. De même que l'attente des nouvelles puces d'Intel. Dès lors, on peut penser qu'en fin d'année avec Windows 8 et les Ivy Bridge disponibles, les ventes pourraient décoller, mais tourneront-elles à l'avantage des Ultrabooks ?

Les européens achètent en masse des portables de 14" et plus

Peut-être, mais cela sera difficile, surtout en Europe où les consommateurs sont assez peu friands de ces PC ultra-fins. En effet, un rapport indique que les européens sont les moins réceptifs à l'offensive Ultrabook, préférant globalement des portables dotés de plus grands écrans. Si bien qu'en Europe, 40 à 45% des ventes concernent des portables de 15 pouces ou plus, et 35 à 40% des ventes se feraient sur une taille de 14 pouces. Seul HP a lancé un PC de cette diagonale en Ultrabook, l'Envy 14 Spectre qui est très cher avec un prix affiché à partir de 1399$.

De fait, les constructeurs doivent revoir leurs plans, comme Acer qui préparerait de nouveaux modèles de 14 et 15 pouces dans la série Timeline au design ultra-fin, avec l'allumage instantané ou encore la technologie "Always-Connect" qui fait la particularité des Ultrabooks. Enfin, les constructeurs doivent aussi revoir à la baisse le tarif de ces PC portables pour passer d'un prix avoisinant les 1000€ à 700€ comme le répète très souvent Intel pour augmenter les ventes. Malheureusement, cette baisse des prix ne pourrait pas se faire avant 2013, comme nous l'expliquions récemment.

COMMENTAIRES
+4
Avatar
Alexko
#1 - Le 17/02/2012 à 11:39 - modifié le 17/02 à 11:40

« En revanche, le report des achats dans l'attente de Windows 8 peut être un facteur explicatif. De même que l'attente des nouvelles puces d'Intel. »

Mouais, M. Tout-le-Monde est-il seulement au courant de la sortie prochaine de Windows 8, sans parler d'Ivy Bridge ?

Je pense que l'explication est plus simple : Intel a tenté de créer un marché artificiel, comme Apple, mais sans le Reality Distortion Field de Steve Jobs, c'est plus dur. Les « ultrabooks » — nom un peu stupide, d'ailleurs — ont des performances graphiques réduites au strict minimum, sont chers et n'ont pour seul réel avantage que leur taille, donc les gens n'en veulent pas, c'est normal.

#2 - Le 17/02/2012 à 16:28

Les ultrabooks sont chers, peu de gens sont prêt à investir beaucoup d'argent dans un portable et ceux qui sont prêt à investir de l'argent ne veulent pas forcément un ultrabook. Bref, Intel est juste rêveur avec ses 40%, 20% se serait déjà une belle performance je trouve.

#3 - Le 17/02/2012 à 21:34

Intel n a pas tenté de creer un pseudo mac book air ... Intel a inventé le macbook air ! C est un design intel ...et je bosse dans l info et je peux vous dire que les ultrabook sont pratiquement solde out ... Sauf le acer... Perso moi j ai le asus c est une tuerie ...

+0
Avatar
phe251
#4 - Le 19/02/2012 à 09:22

Bonjour à tous. Effectivement l'offre des ultrabook est, je trouve, incohétente: un prix très élevé (comparable à un 15.5' haut de gamme), un processeur ultra puissant et derrière plus rien: pas de carte graphique performante, pas d'écran suffisamment grand et pour les derniers avec SSD, pas de place pour le stockage !!! Je me demande à quoi peuvent bien servir ces machines. Personellement, je me pencherai sur ces produits quand ils sortiront en 15.5', avec in I5, une carte NV GT540 mini et au moins 750GO, le tout pour 800€.

#5 - Le 19/02/2012 à 10:30

phe251
pas de carte graphique performante
Une carte graphique performante, ça a besoin d'un gros refroidissement et de beaucoup d'énergie (donc grosse batterie)... Pas compatible avec l'ultraportabilité.

phe251
pas d'écran suffisamment grand
Là encore, reprocher à un ultra-portable d'avoir un écran trop petit, c'est vraiment ne pas avoir compris ce qu'est un ultra-portable justement...

phe251
et pour les derniers avec SSD, pas de place pour le stockage
Et là encore, utiliser un DD, c'est pas vraiment compatible avec l'ultraportabilité (un disque 2.5" standard est plus épais que le châssis de certains ultrabook, et un disque 1.8" donnerait des performances ridicules), tandis que mettre 500 Go de SSD, ça serait beaucoup trop coûteux.

phe251
Je me demande à quoi peuvent bien servir ces machines.
Ces machines sont destinés à ceux qui ont besoin/envie d'une machine légère, compacte et autonome pour pouvoir la balader partout.

Dans ce cas, t'as pas besoin d'un GPU de malade (c'est pas du tout destiné à des joueurs, ça cible plus des pros ou des gens qui voyagent beaucoup), ni d'un gros espace de stockage (c'est une machine secondaire, le stockage se fait sur la machine principale ou sur un NAS...).

De toute façon, faire du gros stockage sur un portable, dès lors que tu le sors des fois de chez toi, c'est pas une bonne idée (risque de perte ou de vol, avec toutes les données...). Et si c'est un portable pas destiné à sortir de chez toi, effectivement, l'ultrabook est pas du tout fait pour ça.

Ce que tu cherches avec du 15.5", un "gros" GPU, 750 Go de stockage et le tout pour pas cher, ça n'existera jamais en ultraportable. Ça rentre pas dans un tel châssis. Ce que tu cherches, c'est juste un portable classique (3cm d'épaisseur et 2.5 kg sur la balance).

+0
Avatar
phe251
#6 - Le 19/02/2012 à 11:25

Salut StartMatt
Tu a parfaitement raison sauf peut être au niveau de la taille d'écran. J'ai plusieurs ordi, et pour moi le bon compromis de confort est le 15.5. C'est pourquoi espérer 40% de part de marché avec ces produits me semble parfaitement utopique, surtout que pour 1000€ ils ne remplissent pas complètement les besoins individuels (il faut en rajouter 1000 autres pour une machine au niveau). En plus, qui a réellement besoin de se balader tout le temps avec un ordi dans le sac (a part les pro bien sûr) ?
N’empêche que si cette machine existait, je serais tenté. A+

#7 - Le 19/02/2012 à 11:42 - modifié le 19/02 à 11:43

phe251
J'ai plusieurs ordi, et pour moi le bon compromis de confort est le 15.5
Pour le confort, oui, c'est bien.
Mais pour le transport, bof. Perso j'ai un 15", et il est déjà trop grand pour pas mal de mes sacs, dont mon sac à dos de tous les jours...

Pour moi le 15", je classé déjà plus ça dans la catégorie des transportables que des vrais portables baladeurs.

Un 13", ça me parait un bien meilleur compromis pour une utilisation nomade, à condition d'opter pour un modèle qui offre un peu plus que 1280x800/1366x768. Par exemple, le Macbook Air en 1440x900 (mais un peu cher) ou le Zenbook en 1600x900.

phe251
En plus, qui a réellement besoin de se balader tout le temps avec un ordi dans le sac (a part les pro bien sûr) ?
Bah déjà, les pros ça représente une part importante du marché, donc c'est pas du tout négligeable.
Ensuite, t'as par exemple les étudiants qui vont en cours tous les jours avec leur portable (et parmi eux, certes tous n'ont pas les moyens de se payer une machine à près de 1000€, mais certains le peuvent, et largement... y a qu'à voir la concentration de Mac qu'il y a dans les rangs de certains amphis...).
Ou encore les gens qui font 1h de train tous les jours pour aller bosser.
Et j'oublie sans doute un paquet de cas...

phe251
surtout que pour 1000€ ils ne remplissent pas complètement les besoins individuels (il faut en rajouter 1000 autres pour une machine au niveau)
C'est quoi les "besoins individuels" pour lesquels t'as besoin d'une machine à 1000€ en plus d'un ultrabook ?

Pour au moins 95% des gens, la puissance d'un ultrabook (y compris au niveau graphique) est plus que suffisante (et pour cause, un ultrabook d'aujourd'hui, c'est plus puissant qu'une part importante du parc informatique encore en fonctionnement, y compris les desktop). À la limite, suffit de rajouter un écran, un clavier, une souris et un DD externe et quasiment tout le monde pourrait se passer d'une seconde machine à côté de l'ultrabook. Perso, je recommanderais quand même une seconde machine desktop (mais pas à 1000€... pour 95% des gens, un desktop à 300€ fait l'affaire), à cause du risque de perte/vol d'un portable.

#8 - Le 20/02/2012 à 12:39

ah bah tiens , on en parlais sur un autre news l'autre jour ^^ , et comme je disais je pense toujours que le lavage de cerveau à la apple est meilleur que celle des ultrabooks ... l'ultrabooks n'est pas tendance ...

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par Denis Leclercq
Catégorie : Hardware, PC Portable
Tags : ,
8 commentaires
EN SAVOIR PLUS
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld