Test : Logitech BCC950 ConferenceCam

Lorsque nous avons reçu ce nouveau produit de Logitech, nous nous sommes posé quelques questions. Cette webcam n'est-elle pas qu'une simple webcam, mais bien trop chère pour rivaliser avec d'autres sur le marché ? A qui se destine ce produit ? Est-ce que le constructeur suisse n'en fait pas trop ? Avant de tirer des conclusions hâtives, déballons la bête et regardons ce qu'elle offre et à qui elle se destine...

Avant de passer au déballage de cette webcam signée Logitech, il faut tout d'abord mettre les choses dans leurs contextes. La BCC950 ConferenceCam, comme son nom l'indique, s'adresse avant tout aux petites structures qui ne cherchent pas une solution type Cisco Téléprésence, mais plutôt un système simple, rapide et qui permette de faire de la visioconférence à plusieurs sans avoir à se coller à son collègue pour être dans le champ de vision.

Logitech met d'ailleurs en avant cette dernière fonctionnalité, car si les webcams de pc portables prennent en charge la visioconférence avec les logiciels de communication idoines, dès qu'il y a deux participants ou plus, cela devient plus compliqué, et nous n'évoquons même pas quand il faut s'agglutiner autour en plein été et que la clim est en panne...

Donc, avec un ticket d'entrée à 250€, beaucoup pourront dire que cette webcam est hors de prix, mais avec cette remise dans son contexte, une solution de visioconférence professionnelle est bien plus onéreuse. Cette BCC950 propose les appels vidéos en 1080p à 30 images par seconde, une télécommande pour piloter la webcam qui peut tourner à 180° et 55° en vertical, un haut-parleur qui peut être entendu à plus de deux mètres selon la fiche technique, une optique signée Carl Zeiss avec mise au point automatique à 9 points avec zoom numérique et enfin la prise en charge native par son processeur embarqué de l'UVC (USB Video Class) et de l'encodage H.264 intégré. Pour aller jusqu'au bout du concept, Logitech dote sa webcam d'un câble USB 2.0 d'une longueur de 2,4 m et la télécommande peut la contrôler jusqu'à 3 m, ce qui fait déjà une belle salle de réunion.

logitech-bcc950-base-webcam-accessoiresAu déballage, Logitech donne tout ce dont la webcam a besoin, sa base qui contient le haut-parleur et les boutons de contrôle, le câble d'alimentation qui peut être alimenté en USB ou sur une prise secteur, une rallonge de tête pour surélevée la boule qui contient la webcam et la télécommande. Un petit manuel, la garantie et les mentions légales sont également de la partie. Nous noterons que la firme suisse a encore une fois suremballé ses produits. Trop de plastique d'emballage pour la protection de la base, de la boule caméra, de la tige de support, de la télécommande, bref il serait temps d'arrêter cette surconsommation inutile.

Procédons à l'inspection de la base de la webcam. La moitié supérieure est en matière noire glossy qui prend les empreintes de doigts très facilement, la seconde moitié est constituée d'une grille mesh qui protège l'unique haut-parleur de la BCC950 ConferenceCam. Le tout est intégré dans un monobloc en plastique noir classique avec un support en caoutchouc fin mais efficace pour la maintenir sur une table de réunion. A l'arrière se trouve le câble USB à relier à l'ordinateur hôte et une prise pour l'alimentation électrique qui peut prendre la forme d'une prise USB classique ou un adaptateur secteur fourni dans la boîte. Sur le côté droit, la base propose une prise jack et juste à côté un peu vers l'avant, le micro protégé par une grille à bâtons simple. En symétrie, Logitech a rajouté cette même grille mais il n'y a pas de deuxième micro derrière, peut-être pour une version encore plus évoluée qui arrivera plus tard.

logitech-bcc950-webcam-base-rallonge       logitech-bcc950-base-dessous

Sur la partie haute, un grand trou extrudé permet de positionner la boule webcam ou son pied rallonge qui se fixe directement sur une prise mini-USB standard. A droite de ce trou, Logitech a placé une croix multidirectionnelle et les commandes de zoom numérique de la caméra, avec un premier bouton vert pour le décrochage. De l'autre côté, le bouton de raccrochage en rouge, une DEL pour indiquer le fonctionnement de la caméra, un bouton pour couper momentanément le micro et une barre bouton pour contrôler le niveau sonore du haut-parleur. Tous les boutons présents ici ont un touché peau de pêche et la pression de chaque touche est propre et permet de bien identifier si la pression est suffisante ou non.

logitech-bcc950-telecommande-pilelogitech-bcc950-telecommande-dessouslogitech-bcc950-telecommande-dessuslogitech-bcc950-telecommande-profil

La télécommande se revêt d'une surface plastique lisse en dessous qui attire les traces de doigts comme ce n'est pas permis. Le dessus est composé des mêmes touches que la base avec ce même revêtement peau de pêche qui risque de voir les inscriptions des fonctions de chaque touche qui disparaissent avec le temps.

Brancher, et c'est tout ?

Le branchement de notre BCC950 ConferenceCam n'a pas posé de problème particulier avec les deux câbles USB fournis dans la boîte et l'ensemble des pilotes nécessaires a été installé par le système Windows Update automatiquement, l'UVC y aidant grandement.

logitech-bcc950-install-pilote-windows

Sur Skype, tout du moins, les périphériques audio et vidéo ont été détectés automatiquement et choisis directement par le logiciel de visioconférence. Malheureusement, lorsque nous avons lancé un appel depuis un autre ordinateur, les boutons de décrochage, que ce soit sur la base ou sur la télécommande, n'ont pas été reconnus et n'ont pas pris l'appel. Mais comme nous le rappelle Eric Kintz, Vice Président Logitech, il est possible de télécharger un plug-in additionnel pour Skype uniquement afin de bénéficier de ces deux touches. Logitech pense d'ailleurs à proposer d'autres plug-in de ce type pour d'autres grands logiciels de VoIP du marché. Une fois en ligne, la qualité de la vidéo est effectivement propre et sans saccade. La mise au point est parfois un peu longue à se faire, mais dès que la caméra a accroché le sujet, la vidéo transmise est nette.

logitech-bcc950-zoom-non          logitech-bcc950-zoom

A gauche, en position normale, à droite avec le zoom à fond

Le déplacement de la caméra en pleine vidéo ne présente aucun glitch à l'écran que ce soit pour l'intervenant ou pour le participant à la visioconférence. Le zoom numérique est par contre un peu faible, il ne sera pas possible de capturer une zone spécifique sur un tableau en bout de salle de réunion par exemple. Du côté du couple haut-parleur/micro, l'ensemble est efficace et le son produit par cette unique enceinte est claire et précis, et même suffisamment puissant pour que tous les intervenants autour d'une table puissent entendre la conversation.

Le micro est par contre un peu plus faible et le correspondant aura un peu de mal à entendre une personne parlant à 2 mètres de la BCC950. Dans ce cas, il faudra passer par les options de Windows pour "booster" un peu le signal du micro et capter tout le monde. Toujours est-il que la position du micro sur le côté du boîtier ne dérange pas, mais un second micro pourrait rajouter un effet stéréo ou pourrait faire office de dispositif d'annulation de bruit ambiant, grande fonction à la mode sur tous les smartphones et pc portables par exemple.

Cependant, notre Windows n'a pas voulu utiliser le haut-parleur comme périphérique audio principal. Il ne nous était donc pas possible de sortir du son pour partager une musique ou une vidéo à l'ensemble de notre salle de réunion organisée pour l'occasion.

Une très bonne webcam toutes options ou une base d'entrée de gamme pro ?

Dans les deux cas, nous ne pouvons conclure de la sorte avec ce modèle. Lors de nos tests et en retirant l'accélération matérielle par Skype rendu possible avec la dernière version, le moteur interne permet de supporter sa pleine définition sans sourciller. A 250€, Logitech propose un bon compromis entre webcam classique dotée de pléthore d'options mais sans le grand angle et une base simple professionnelle qui est bien plus chère habituellement ou qui doit être associée à une offre de visioconférence par un prestataire de service. Si l'objectif est de s'équiper d'un tel dispositif pour une PME ou une salle de réunion, Logitech répond ici à la demande, et cela de manière plus que convenable.

LE VERDICT

Logitech poursuit son développement dans les périphériques pour entreprise. La BCC950 propose une enceinte puissante et une puce d'encodage vidéo native qui allège le processeur et peut donc être utilisée même sur des machines vieillissantes. Mais nous notons que le micro n'est pas assez puissant pour capter un intervenant à l'autre bout d'une table de réunion. Cependant, la caméra utilisée est de bonne qualité avec une ouverture assez grande pour couvrir cette même salle de réunion sans avoir à concentrer les participants. L'ouverture est donc avantageuse dans ce cas, mais ne permet pas de zoomer sur un élément lorsqu'il le faut, mais cela n'enlève rien à la qualité globale de ce produit professionnel.

Les plus
  • Enceinte puissante
  • Pas de pilote
  • Encodage intégré
Les moins
  • Micro un peu faible
  • Zoom anecdotique

Les commentaires sur ce document sont clos.

POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld