AMD : une vue de Jaguar sous toutes les coutures...

La gamme de processeurs Jaguar, ou plutôt de puces hétérogènes basse consommation d'AMD, se dévoile un peu plus à l'occasion de la 60ème conférence ISSC 2013.

La prochaine génération d'APU AMD (Kabini pour les ultraportables et Temash pour les tablettes) est maintenant entièrement détaillée. Lors de la 60e conférence ISSC 2013, Lisa Su et ses équipes ont présenté tous les détails techniques de ces prochaines puces.

L'objectif est simple : une architecture hétérogène avec une gravure en 28 nm (HKMG) par TSMC pour toujours plus d'autonomie. A contrario de la plateforme Bulldozer, les quatre coeurs de Jaguar sont totalement indépendants et se partagent un cache unique de 2 Mo. On note également le doublement du nombre d'octets par cycle par rapport à Bobcat côté contrôleur mémoire, qui passe de 8 à 16.

Les Intel Atom en ligne de mire

L'ex-fondeur de Sunnyvale ajoute un grand nombre de nouvelles fonctionnalités à son APU, comme le support du chiffrement AES nativement dans ses unités de calcul, accélérant donc cette partie pour les machines d'entreprises. Mais la gestion de l'énergie est l'un des points sur lesquels AMD a fait le plus d'effort. Dans deux documents techniques fournis par la firme américaine, on trouve quelques mentions sur la gestion des coeurs de traitement et la désactivation à la volée de certains d'entre eux pour contenir le dégagement de chaleur ou encore la consommation d'énergie.

Pour le moment, la date de lancement n'a toujours pas été communiquée, mais comme nous l'indiquions hier, nous espérons pouvoir les approcher rapidement pour mesurer toutes ces nouveautés, et voir si le pari est totalement tenu pour AMD.

ISSCC2013_Final_v5.pdf by PCWorld_France

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Denis Leclercq
Catégorie : Hardware, Processeur
Tags : , , ,
5 commentaires
EN SAVOIR PLUS
AMD
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld