Intel Haswell : des performances multipliées par 3 pour l'IGP, et 10% de mieux pour le CPU ?

De nouvelles indiscrétions concernant la prochaine génération de CPU d'Intel (Haswell) font surface. Cette fois, il s'agit de nouveaux chiffres concernant les performances de ces puces, que ce soit côté CPU ou IGP, mais aussi sur l'overclocking et le fameux régulateur de tension intégré.

Tout d'abord, PConline montre quelques images concernant l'efficacité de ces processeurs Core i de quatrième génération. Il faudrait selon ces informations s'attendre à une augmentation des performances d'environ 10% grâce à la nouvelle architecture. Ce n'est pas impressionnant, sachant que le TDP augmente quelque peu sur les modèles Desktop (qui intègrent néanmoins le chipset...). Mais l'augmentation des performances est bien plus intéressante du côté de l'IGP.

Intel Haswell performance shark bay fuite decembre 2012

Si l'on sait qu'Intel va décliner son nouvel IGP selon trois classes : GT1, GT2 et GT3 ; le fondeur de Santa Clara aurait trouvé le moyen de multiplier par trois les performances en rendu 3D avec la plus grosse déclinaison de son circuit graphique intégré, atteignant également un multiple de deux pour la conversion de contenus vidéo avec QuickSync. Malheureusement, les GT3 ne trouveront pas place dans les puces pour Desktop (limitées aux GT2), il faudra se tourner vers les déclinaisons Mobiles pour en bénéficier. A comparer donc avec les prochains APU « Richland » d'AMD qui bénéficieront d'une mise à jour en Radeon Core 2.0. Intel a visiblement l'intention de venir jouer des coudes avec ces puces du point de vue des performances 3D...

Intel Haswell regulateur tension FIVR fuite decembre 2012
Le régulateur de tension intégré dans le package permet un overclocking plus fin...

En outre, les puces Desktop auront, elles, droit à un peu plus de latitude concernant l'overclocking. Selon ces images, Haswell aurait bien un régulateur de tension intégré dans le package du CPU, ce qui permettrait de modifier un peu plus librement la fréquence (la BCLK) du processeur en plus du coefficient multiplicateur. Attention, rien ne dit qu'Intel va garder cette possibilité pour les références se terminant par « K », ce qui serait tout de même dommage.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Denis Leclercq
Catégorie : Hardware, Processeur
Tags : , ,
4 commentaires
EN SAVOIR PLUS
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld