Intel fusionnera-t-il ses processeurs Xeon et Itanium ?

Intel aurait dans l'idée de réutiliser des parties développées dans Itanium ou Xeon pour imaginer une plateforme commune entre ces deux processeurs pour serveurs et environnements critiques.

L'actualité du secteur des supercalculateurs est abondante depuis quelques jours, et Intel ajoute une nouvelle pierre à ce paysage déjà bien fourni avec une rumeur de fusion entre les plateformes Xeon et Itanium. Pourtant, socket et package des deux modèles de processeurs ne sont pas les mêmes, l'un s'appuyant sur un socket LGA 2011 et l'autre sur un socket LGA 1248. D'autre part, le package n'est pas construit de la même manière, mais cela pourrait changer pour la prochaine génération de processeurs du fondeur.

Intel Xeon Itanium unification
Unification du socket et des parties annexes du CPU pour Xeon et Itanium

Selon un document déniché par Xbitlabs, Intel aurait dans l'idée de réutiliser des "bouts" de l'un ou de l'autre pour réduire de manière drastique les coûts de fabrication de l'ensemble de ses processeurs pour serveurs. Quand on parle de bouts, on entend le contrôleur mémoire, la gestion des entrées/sorties comme le QPI (déjà prévu dans Kittson) ou encore le bus PCI-Express.

Il n'est pas fait mention de dates précises, mais il serait tout à fait possible d'imaginer une telle mutualisation des ressources de développement et de fabrication pour le lancement de la déclinaison de processeurs serveurs sous Haswell, soit en 2014.

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par Denis Leclercq
Catégorie : Hardware, Processeur
Tags : , , ,
Aucun commentaire
EN SAVOIR PLUS
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld