Intel QX9650 : 45nm, 12 Mo de cache et 3 GHz...

Après le succès de des processeurs "Core" gravés en 65 nanomètres, Intel compte bien perpétuer ce succès avec la transposition de cette architecture vers le procédé de fabrication en 45 nanomètres. Ayant pour nom de code Penryn, cette nouvelle génération se matérialise dans un premier temps par le Core 2 Extrme QX9650 "Yorkfield" cadencé à 3 GHz et doté de 2x6 Mo de cache L2. Transition vers le 45nm réussie ? La réponse dans notre article...

Consommation


Intel annonce également une forte baisse de la consommation des processeurs mobiles. Pour les processeurs de bureau, Intel parle de versions dual core avec un TDP de 65 watts tandis que les versions quad core auront un TDP de 95 et 130 watts. Ces valeurs sont les mêmes que les actuels processeurs gravés en 65 nanomètres. Le QX9650 est par ailleurs annoncé avec un TDP de 130 watts, tout comme les QX6700, QX6800 et QX6850.
QX9650Afin de mesurer la consommation des processeurs de manière plus précise, nous avons acheté une pince ampérométrique. Le but est de ne mesurer que le courant délivré directement au processeur via la prise ATX +12 volts à 4 ou 8 broches selon la carte mère. Ceci nous permet dès lors de limiter les consommations annexes de la carte mère, de la carte graphique, des disques durs, etc. Cet appareil nous informe de l’intensité qui passe par les fils « jaunes » exprimée en ampères. Nous convertissons ensuite ces mesures en watts. Les configurations utilisées lors de ces tests sont détaillées à la page suivante.
Les mesures de consommation ont été effectuées en idle en lançant d'abord une session de CPUBurn de sorte à occuper un seul coeur. Ensuite nous avons lancé une seconde instance de CPUBurn afin de charger à 100% deux coeurs avant de lancer pour chaque processeur autant de sessions qu'il ne possède de cores63.6/ (graphe labellisé "100% de charge")

http://i.pcworld.fr/109211-consommation-qx9650.png
http://i.pcworld.fr/109221-consommation-qx9650.png
http://i.pcworld.fr/109231-consommation-qx9650.png
Image


130 watts ? A la vue des consommations relevées dans les graphes ci-dessus, nous avons bien du mal à y croire. Le Core 2 Extreme QX9650 consomme près de 40% de moins que le QX6850 fonctionnant à la même fréquence et doté de moins de cache L2 ! La performance réalisée par Intel est tout bonnement époustouflante. Nous devons avouer avoir maudit notre ampèremètre pensant qu’il avait un problème. Mais après 5 vérifications et après consultation de certains de nos confrères, nous nous sommes rendus à l’évidence : ce QX9650 est non seulement plus performant que l’ancienne génération de Core 2 mais se targue en plus de consommer autant qu’un dual core en pleine charge !
Alors, pourquoi annoncer un TDP de 130 watts ? La première réaction serait de se dire que le QX9770 3.2 GHz FSB1600 consommera plus et qu’Intel annonce le même TDP que ce dernier pour éviter aux assembleurs et autres OEM de devoir concevoir deux types de machines différentes selon le TDP annoncé. Nous avons testé la consommation du QX9650 en configuration 3.2 GHz via un FSB 1600 MHz et en effet il y a une augmentation de la consommation… de 25%. On reste donc bien en deçà de la consommation d’un Core 2 Extreme QX6850.
La vérité est en partie dévoilée dans le paragraphe ci-dessus. En annonçant un TDP équivalent aux Core 2 Duo actuels, Intel court le risque de voir son QX9650 vendu par les OEM et assembleurs dans des systèmes milieu et bas de gamme conçus pour un TDP de Core 2 Duo. Avoir un Core 2 Extreme sur une carte Micro-ATX avec solution graphique intégrée, ce n’est pas très bon pour l’image de marque. Donc Intel préfère annoncer un TDP élevé, équivalent aux anciens Core 2 Extreme Quad Core afin que les assembleurs comme Alienware, Voodoo et cie intègrent le QX9650 dans leurs configurations haut de gamme prévue pour un TDP de 130 watts. Quand le commercial passe avant les ingénieurs, cela donne donc ça. Bien que l’on puisse comprendre la démarche d’Intel, on peut trouver dommage ce mensonge sur le TDP, résultat des avancées du process de fabrication en 45 nanomètres.

Overclocking


Notre première tentative fut d’augmenter très peu le Vcore de 1.2 à 1.35 volts. Le Core 2 Extreme QX9650 a alors fonctionné parfaitement à 4 GHz ! Pour rappel, le QX6850 que nous avons testé en juillet dernier avait atteint un maximum de 3.74 GHz en poussant le Vcore assez loin, à 1.45 volts. Le maximum que nous ayons pu atteindre avec ce QX9650 de manière stable sans trop exagérer la valeur du Vcore (1.45 volts) est de 4.33 GHz ! En le poussant à 1.5 volts, le PC démarrait à 4.66 GHz mais Windows ne démarrait pas. Le QX6850 de son côté nous avait gratifié de 4 GHz au boot mais là aussi Windows ne démarrait pas. Des overclockers ont même réussi à le pousser sous Windows à près de 5 Ghz en air cooling ! Pour notre part, nous avons utilisé un ventirad Zalman CNPS9700, un refroidissement par air également. Bref, le potentiel d’overclocking semble bien réel et n’est que prometteur pour le futur des processeurs Intel…

Image


COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par Stéphane Charpentier
Catégorie : Hardware, Processeur
Aucun commentaire
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld