Test : processeurs Intel Ivy Bridge Core i7-3770K et Core i5-3570K

Avec ses nouveaux processeurs de la gamme Ivy Bridge, Intel se lance dans la gravure à 22 nm. Les promesses : une consommation réduite, des performances accrues et de nouvelles possibilités du côté de l'iGPU. Deux CPU passés au crible...

Intel lance sa troisième génération de processeurs sous l'appellation "Core i". Pourquoi troisième ? Selon la chronologie de sortie des processeurs du fondeur de Santa Clara, en suivant le principe du Tick/Tock, Ivy Bridge est bien la troisième génération de processeurs sous cette appelation. Mais cette fois, Intel fait coup double avec Ivy Bridge puisqu'ici nous avons une nouvelle architecture (qui n'en n'est pas vraiment une), mais aussi une finesse de gravure qui passe du 32 nm des processeurs Westmere et Sandy Bridge à du 22 nm.

intel_IvyBridge_tick_plus_diagramme

Bonne nouvelle, les nouveaux processeurs Intel Ivy Bridge viendront se loger sur le même socket LGA 1155 que leurs prédécesseurs, ouf ! Néanmoins, pour accompagner la sortie de ces processeurs de troisième génération, Intel introduit Panther Point, une nouvelle gamme de chipsets de série 7. Les ingénieurs du fondeur ont misé sur la rétro-compatibilité dans tous les sens, avec toutes les combinaisons possibles entre les série 6 et 7, mais aussi avec les Sandy Bridge et les Ivy Bridge.

Il sera par exemple possible d'installer un Sandy Bridge sur une carte mère dotée d'un chipset série 7 ou à l'inverse, un Ivy Bridge avec un chipset série 6, sous caution que le fabricant de la carte mère propose une mise à jour de son BIOS ou de l'EFI pour ajouter cette possibilité. La présentation des chipsets Panther Point est disponible sur cette page pour de plus amples informations, notamment sur les nouveautés.

intel_IvyBridge_chipset_6_7_compatible

Intel Core i7-3770K

Intel Core i5-3570K



Les commentaires sur ce document sont clos.

POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld