Le disque dur à laser pulsé, prochaine révolution du stockage ?

Des débits de près de 200 Gb/s et une densité supérieure aux disques actuels, c'est la promesse du disque à laser pulsé.

Les disques durs à plateaux n'ont pas dit leur dernier mot ! Les résultats de nouvelles recherches en la matière viennent d'être publiés par l'Université de York en Angleterre, et rapportés par Tom's Hardware. Actuellement, un disque dur classique avec une tête magnétique doit appliquer sur un plateau ferromagnétique, une force magnétique pour y induire un sens, et donc un bit - 0 ou 1 - en fonction de celui-ci, prenant quelques nano secondes pour réaliser cette tâche.

Cette méthode révolutionnaire permet d'écrire des téraoctects de données par seconde et cent fois plus rapidement que les actuels disques à plateaux...

D'après les recherches menées par cette université et en collaboration avec d'autres venant de Suisse, de Russie, du Japon et des Pays-Bas ou encore d'Espagne, il suffirait juste de chauffer un court instant (5 pico secondes) un plateau composé de fer et de gadolinium par un laser pour induire la polarité, modifiant l'état de la donnée inscrite sur le disque. Voilà qui pourrait à terme permettre d'offrir un débit théorique de 200 Gb/s d'après les scientifiques, avec une densité de 20 Po au mètre carré.

univ-york-HDD-laser-001         univ-york-HDD-laser-002

Cellules de fer et de Gadolinium chauffées par un laser

Même si ces résultats sont prometteurs, nous nous attendons à voir ce type de nouveau disque arriver seulement d'ici une petite décennie, le temps de stabiliser et d'industrialiser le procédé. Rappelons que sur le même thème, des travaux d'IBM laissent envisager à terme la multiplication par 100 du volume de stockage de nos disques magnétiques.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par Denis Leclercq
Catégorie : Hardware, Stockage
17 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld