Western Digital établit de nouveaux records

Les résultats de Western Digital n'ont jamais été aussi bons, avec un chiffre d'affaires doublé sur un an.

Western Digital LogoSur la période couvrant les mois d'avril à juin, Western Digital a livré 71 millions de disques durs, bénéficiant largement de la production de sa nouvelle filiale Hitachi Storage. Il s'agit d'un nouveau record en termes d'unités livrées, sachant qu'il y a un an, au plus fort de sa production et avant les inondations thaïlandaises, WD livrait 54 millions de disques. Ce qui permet également à WD de livrer une forte quantité de stockage et de répondre à la demande du marché, avec 48 millions de To livrés, soit une moyenne de 676 Go par disque vendu.

Nous assistons donc à un retour à la normale du niveau de production après deux trimestres consécutifs de sous production, suite aux inondations en Thaïlande (WD avait livré 28,5 millions de disques fin 2011 et 44,2 millions d'unités sur le premier trimestre). Autre bonne nouvelle, le prix moyen des disques vendus par Western Digital continue de baisser, mais cette baisse des prix est assez lente. Alors qu'un disque était vendu en moyenne 69$ après les inondations et 68$ en plein coeur de la pénurie, il était vendu 65$ en moyenne au dernier trimestre. Un an plus tôt, le prix moyen d'un disque dur était de 44$. Western Digital explique la hausse de sa marge brute (31% contre 19,5% il y a un an) par sa nécessité d'investissement. "Western a actuellement de forts besoins d’innovation et pour ça, il faut de la marge pour investir" nous expliquait Fred Milon, directeur des ventes en Europe du Sud, à l'occasion de notre récent dossier consacré au prix des disques durs.

Toujours est-il que cela permet à WD de publier un chiffre d'affaires trimestriel en très forte hausse, soit 100% de croissance sur un an ! En effet, alors que le fabricant réalisait 2,4 milliards de dollars de CA au deuxième trimestre 2011, il poste cette année un CA de 4,8 milliards de dollars. Le bénéfice net fait mieux que suivre la tendance et explose littéralement, à 745 millions de dollars contre 158 millions un an plus tôt.

COMMENTAIRES
#1 - Le 30/07/2012 à 10:43

La crise des disque dur et l'augementation des prix ça à du bon pour certain, pas pour les consomateurs. Je suis sur qu'il n'ont même pas envoyé une aide financiére correcte pour la reconstruction.

+0
Avatar
Poirot
#2 - Le 30/07/2012 à 10:49

Elle a eu beau dos l'inondation.

#3 - Le 30/07/2012 à 11:34

quand je lis ça j'ai quand même l'impression d'être une vache à lait ... celà dit le prix des SSd aura bien chuter , en 2 ans je suis passé de 128 à 256 giga pour le mm prix , c'est un bon début

#4 - Le 30/07/2012 à 11:35

nous prennent vraiment pour des billes.... d'une part puisque l'un a racheté l'autre il est tout à fait normal que la production de wd+hitachi soit supérieur à wd seul, d'autre part le manque de concurrence dans le secteur a conduit a l'inévitable: l'augmentation des marges.

#5 - Le 30/07/2012 à 11:58

et s'il n'y avait pas eu d'inondation ??? qu'en seraient-ils des prix ???
en tout cas, avant que je rachète un HDD, je serais déjà passé au SSD : le Vertex 4 256 à 200€ me fait de l'oeil O_o

+0
Avatar de kstor4u
kstor4u
#6 - Le 30/07/2012 à 14:53

Mais pourquoi on les a laissés se racheter ?

#7 - Le 30/07/2012 à 15:52

zorro3364
d'autre part le manque de concurrence dans le secteur a conduit a l'inévitable: l'augmentation des marges.
Et avant ça, c'est le manque de marges dans le secteur qui a conduit à l'inévitable : la consolidation du marché.

Si la fabrication de disques durs avait été une activité plus rentable, Samsung et Hitachi seraient probablement restés...

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par
Catégorie : Hardware, Stockage
7 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld