Western Digital annonce des disques durs hybrides de 2,5" de seulement 5 mm d'épaisseur

WD fait des efforts de miniaturisation de la partie mécanique de ses disques durs de 2,5" pour les faire rentrer dans un boîtier de 5 mm d'épaisseur, et avec de la NAND flash s'il vous plait...

Western Digital a commencé à faire des tests de production d'un disque dur hybride de 2,5" qui ne fait que 5 mm d'épaisseur. Un disque qui pourra donc être utilisé dans les ordinateurs portables les plus fins, comme les Ultrabooks, et devrait proposer une réactivité améliorée par rapport à un disque dur à plateaux traditionnel. L'idée étant de respecter les normes d'allumage éclair et de sortie de veille instantanée que prône Intel avec l'Instant-On des Ultrabooks, pour s'approcher sur ces points des performances d'un SSD dans le chargement des fichiers les plus sollicités, et ce en associant des puces mémoire de NAND flash MLC aux plateaux.

Après avoir commencé à livrer des disques 2,5" de 7 mm d'épaisseur, Western Digital s'apprête donc à commercialiser des disques encore plus éloignés du standard de 9,5 mm adopté depuis longtemps par les disques de ce format. Les prototypes sur lesquels travaille WD sont des disques de 500 Go qui prendraient donc presque 50% de place en moins par rapport à un disque 2,5" traditionnel, et offriraient un stockage jusqu'à 10 fois moins cher qu'un SSD de capacité identique.

Des disques plus fins, faciles à intégrer et toujours plus rapides

Acer et Asus se sont déjà montrés intéressés pour l'utilisation de ces nouveaux disques hybrides de 5 mm d'épaisseur. Si l'on ne sait pas encore quand ces disques seront disponibles, ils pourraient enlever une épine du pied aux concepteurs d'Ultrabooks puisqu'ils faciliteront le design des cartes mères. Il n'y aura en effet plus besoin d'intégrer d'interface mSATA ou deux ports SATA pour proposer une solution de stockage hybride, puisque ces disques proposent du "tout en un".

En avril dernier, Intel réclamait aux fabricants de disques durs des modèles de 5 mm, le fondeur sera bientôt exaucé. Intel qui souhaite aussi que le mSATA laisse sa place au NGFF (un dérivé du mSATA avec une surface de PCB plus importante autorisant l'installation du même nombre de canaux ONFI que sur un disque flash 2,5" traditionnel). Ca risque donc de bouger assez vite concernant le stockage des ordinateurs portables les plus fins...

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : Hardware, Stockage
4 commentaires
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld