Comparatif : 9 NAS deux baies testés

Avec les besoins en espace de stockage qui explosent et la multiplication des clients au sein d'un même foyer, le choix du NAS pour stocker et sauvegarder s'impose de plus en plus. Nous avons donc cherché à voir quels modèles méritent votre attention...

Le moment venu de conclure, évoquons tout d'abord les performance obtenues. En parcourant les NAS d'entrée de gamme qui affichent en moyenne 30 Mo/s en écriture et 50 Mo/s en lecture, il faut reconnaître que ces résultats sont corrects.

Avec un serveur de stockage ayant pour premier intérêt d’accueillir et de sauvegarder vos données, la priorité repose sur la durabilité de celles-ci. Le NAS agit idéalement en tâche de fond et ne doit pas préoccuper son usager. Certes, tout dépend de l'utilisation mais normalement, avec un minimum d'organisation, les gros accès se font rares. Il faut tout de même distinguer particuliers et professionnels. Quant l'un copie son film de vacances, l'autre ainsi que 4 collègues, transfèrent un rendu brut sorti de leurs logiciels de montage.

Un particulier peut se contenter des nombreux produits d'entrés de gamme. Il favorisera les produits peu bruyants, discrets, esthétiques et moins consommateurs d'énergie . Dans cette optique, le Synology DS212J figure comme une solution adéquate mais également une des moins onéreuses. Convaincre la populace de dépenser 300€ dans un NAS n'est déjà pas une mince affaire. Leur jurer qu'un modèle 100€ plus cher en noir laqué apporterait 8,67 Mo/s de débit supplémentaire… c'est peine perdue. Nul besoin de pointer du doigt le Cloud dont les débits de transferts montant atteignent les 100 Ko/s en ADSL. Les clients sont pourtant bel et bien au rendez-vous. Preuve que la vitesse n'est pas une priorité.

qnap-synology

60€ plus cher que son petit frère, le DS212 (230€) propose une bien meilleure finition. En charge, il produit 2 dB de moins que le DS212J. Un produit dont les ratios qualité/performance/prix sont imbattables. Avec un CPU cadencé à 1,8 GHz, on peut envisager d'exploiter des fonctions plus avancées. Ce même modèle aurait très bien sa place dans une entreprise vu ses caractéristiques orientées pro.

La remarque concernant le débit qui n'est pas essentiel est valable pour les nombreux professionnels qui ne disposent d’aucune mesure de sécurité. Il vaut mieux un NAS, peu importe lequel, que rien du tout. Cependant, au contraire de madame Michu, le serveur de stockage peut atteindre rapidement ses limites. Investir dans un matériel non adéquat se traduirait par un gâchis d'argent. Des modèles plus robustes comme le Qnap TS-259 Pro+ pourront dévoiler leur potentiel et s’avéreront de fidèles compagnons.

Terminons sur cette réflexion. Évitons la guéguerre « home made » vs  « produits commerciaux ». Bien qu'une solution maison puisse-être autant, voir plus efficace qu'un NAS commercial, il est difficile (voire impossible) d'obtenir sa facilité de mise en place, d'utilisation, sa faible taille et son silence. Mais avec les ordinateurs un peu anciens qui prennent la poussière dans les greniers, certains trouveront sans doute un intérêt à recycler ces vieilles machines en serveurs de stockage. Pour les autres, il y a les NAS. En espérant que ce comparatif ait pu vous aider à vous faire une idée plus précise sur l'intérêt de ces produits, et pourquoi pas sur un modèle en particulier...


Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Modifié Par Nicolas Bellavance
Catégorie : Hardware, Stockage
36 commentaires
EN SAVOIR PLUS
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld