Comparatif : 9 NAS deux baies testés

Avec les besoins en espace de stockage qui explosent et la multiplication des clients au sein d'un même foyer, le choix du NAS pour stocker et sauvegarder s'impose de plus en plus. Nous avons donc cherché à voir quels modèles méritent votre attention...

Place à la firme taiwanaise Qnap chez laquelle nous commençons avec le TS-212 qui figure parmi les premiers prix des modèles 2 baies chez le fabricant. Un NAS dont l'organisation physique se rapproche de celle du Synology DS212J. Notons que la coque s'ouvre en deux laissant place à la partie support. On pose ensuite très facilement les disques durs sur un rail. Le HDD supérieur se connecte grâce à deux câbles modulaires fournis (SATA + ATX). Du grand classique au final, et rien de particulier à signaler à ce niveau.

Un premier prix cohérent chez Qnap

Étant le premier NAS Qnap testé, il a eu droit à deux petites expériences : nous avons déconnecté le ventilateur pour voir comment réagissait le système. Très rapidement, plusieurs « bips » se sont fait entendre. Une alerte rassurante. Seconde manipulation : coupure électrique durant une copie de fichier. Il en est heureusement sorti indemne avec pour seul dommage la resynchronisation du RAID 1. Et c'est reparti pour 3 heures...

Mais revenons au produit en lui même. Son châssis est plutôt joli et il renferme une processeur Marvell cadencé à 1,2 GHz qui peut compter sur 256 Mo de DDR2. La connectique est assez complète à défaut d'être très exhaustive, puisque l'on compte trois ports USB 2.0 ainsi qu'un port RJ45. Les dimensions de ce NAS sont de 165 x 85 x 218 mm et, malheureusement, il ne gère ni le hotswap, ni le chiffrement. Pour le refroidissement, Qnap a intégré un petit ventilateur de 60 mm. Sans surprise, il gère le RAID 0, le RAID 1 et le Jbod.

ts-212_connectique_m             ts-212_interieur_m

Au même titre que les autres NAS, la configuration s'effectue à travers un navigateur. Petite parenthèse pour signaler que tous les NAS dont nous disposons sont compatibles de A à Z avec tous les OS. On commence avec l'installation du firmware préalablement téléchargé (ou disponible sur le CD). S'en suit comme d'habitude du choix du nom, de l'adresse IP statique ou délivrée par le DHCP, services par défauts puis RAID et partionnement. Procédons à un rapide tour du propriétaire...

Qnap TS-212 (2) Qnap TS-212 (1)

Début de la configuration et administration

Qnap TS-212 (5) Qnap TS-212 (4) 

Connexion aux services et page d'acceuil

Qnap TS-212 (3)

Enfin, les informations système...

L'interface est très claire et on trouve rapidement chaque fonction. Qnap donne vraiment l'impression d'offrir le contrôle à l'usager. Une interface qui aura su nous convraincre grâce à sa prise en main rapide et son organisation très efficace.

Des performances un peu justes

Un point rapide sur les performances de ce Qnap TS-212, qui ne sont pas vraiment satisfaisantes. En RAID 1, les écritures comme les lectures sont difficiles. On est toujours à moins de 10 Mo/s sur les petits fichiers, quel que soit le mode. Fort logiquement, c'est le moins rapide des Qnap, mais on s'attendait à ce qu'il soit quand même plus performant, notamment en FTP. Il n'est en revanche pas très bon sur le Benchmark SQL, deuxième plus lent derrière le Synology DS212J, et l'exercice copie + suppression lui est difficile.

Au niveau des températures, le TS-212 est dans la moyenne avec des disques à 34° et 33°. Côté bruit, il s'en sort pas mal non plus, surtout au repos, alors qu'en charge il rejoint les autres modèles. Enfin, en consommation électrique, il se démarque avec un petit 9W au repos et 21W en charge, ce qui est très acceptable.

Au même prix que son concurrent de chez Synology, le DS212J, c'est triste à dire mais le choix est vite fait. Car même en considérant que ses performances sont suffisantes et que l'interface des Qnap est particulièrement efficace, les atouts du Synology ne sont pas discutables. Ne serait-ce que le silence total en veille qui n'a pas de prix...

LE VERDICT

Les plus
  • Pas trop bruyant en charge
  • Interface claire
Les moins
  • Débits plus faibles que la concurrence
  • Pas de veille prolongée


Les commentaires sur ce document sont clos.

POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld