Test : Plextor M5 Pro 256 Go

Après avoir marqué les esprits avec ses M3 et M3 Pro, Plextor revient avec les SSD M5 Pro. La version 256 Go testée ici ne déçoit pas, offrant des débits très importants...

Sur le marché du SSD, la recherche de la performance est au premier plan. Les divers fabricants de disques flash cherchant tous à optimiser l'architecture de leurs disques, mais aussi leurs firmwares, pour se détacher de la meute. Il faut dire que devant la recrudescence de clônes exploitant les contrôleurs SandForce (et notamment l'indémodable SF-2281), il faut réussir à se démarquer. Dans ce contexte, certaines marques ont pris la décision de s'orienter vers d'autres contrôleurs. Chez OCZ, par exemple, le rachat d'Indilinx va permettre de développer de nouvelles puces. Si nous écrivons au futur, c'est parce qu'en fait OCZ a fait savoir que derrière ses derniers contrôleurs se cachent - pour le moment - des puces Marvell. Le très performant Vertex 4 sous Indilinx Everest 2 (cf. le test) abrite en réalité un contrôleur Marvell 88SS9187. Et c'est cette même puce que l'on retrouve chez Plextor qui est heureux de présenter son M5 Pro, un nouveau SSD plus rapide que ceux de la série M3 Pro. Sauf qu'ici, le contrôleur n'est pas "rebadgé".

Un contrôleur Marvell déjà vu

En ouvrant le châssis en aluminimum du M5 Pro de 256 Go que nous a envoyé Plextor pour ce test, on retrouve donc bien ce contrôleur Marvell 88SS9187. Cependant, plutôt que d'y associer des puces de NAND flash gravées par Intel à 25 nm, Plextor a porté son choix sur des puces mémoire Toshiba gravées à 19 nm en Toggle Mode, présentes au nombre de huit sur cette version. Pour compléter l'architecture de ce disque, il faut ajouter qu'il est doté de 512 Mo de DDR3 pour le cache (256 Mo pour la version 128 Go, et 768 Mo pour la version 512 Go). Il va donc être intéressant de voir si les optimisations du firmware et la qualité de ces puces vont permettre à Plextor de dépasser, en termes de performances brutes, le Vertex 4 d'OCZ (passé au firmware 1.4 dans notre protocole de test).

Plextor M5 Pro (17)
>> Accéder à la galerie complète (17 photos)

Pour le reste, le M5 Pro se distingue en arborant une épaisseur de seulement 7 mm, pour un format toujours de 2,5". Cela lui permettra de pouvoir être intégré aux ordinateurs portables les plus fins, et notamment pourquoi pas certains Ultrabooks (même si les fabricants de ces derniers tendent à préférer le format mSATA). Le packaging est une nouvelle fois complet, puisqu'à côté du SSD en lui-même, on retrouve un adaptateur vers 3,5" et quelques vis, un utilitaire facilitant la migration et une documentation complète. Ce n'est toujours pas aussi bien que pour l'HyperX de Kingston qui offre le boîtier externe, le câble USB et un stylo-tournevis, mais c'est honnête.

Pour ce test, nous avons sélectionné un total de 13 SSD afin de comparer les performances remontées par le M5 Pro de Plextor et utilisé notre bécane habituelle sur cette catégorie :

Test Plextor M5 Pro 256 Go - Listing SSD

Configuration de test :

 

Des performances de haut vol, mais...

Les premières bonnes indications laissées sous CrystalDiskMark se confirment dans d'autres tests. Le M5 Pro et le Vertex 4 se disputent souvent les premiers rôles et si le Plextor est plus rapide en lecture (jusqu'à 487 Mo/s), l'OCZ le rattrape en écriture où il "bloque" à 404 Mo/s contre 469 Mo/s. En aléatoire, le constat est le même mais peut-être encore un peu plus marqué. Toujours sur données incompressibles en blocs de 4K, le M5 Pro prend tout de même l'avantage en remontant d'impressionnants 92.000 IOPS en lecture et 83.000 IOPS en écriture. C'est, sur ce test, tout simplement le meilleur SSD passé entre nos mains à ce jour.

Test Plextor M5 Pro 256 Go - CrystalDiskMark Lecture           Test Plextor M5 Pro 256 Go - CrystalDiskMark Ecriture
>> Consulter tous les graphiques de résultats de benchmarks

Sur les données compressibles d'ATTO, les courbes sont classiques et le disque montre le meilleur de lui-même en montant à 531 Mo/s en lecture séquentielle. Il rivalise là avec les meilleurs SSD sous SF-2281 qui sont les spécialistes de ce test, ou le 830 Series de Samsung qui n'a plus rien à prouver. Reste que sur les blocs de 4K, le Vertex 4 garde une bonne longueur d'avance, les SandForce s'intercalant sans mal. Un oeil glissé sur HDTune Pro permet de noter les temps de réponse de ce M5 Pro : 0,12 ms en lecture et 0,052 ms en écriture... Qu'ils sont loins les disques à plateaux !

Dans des tests un peu plus pratiques, le Plextor M5 Pro se détache par exemple sur le benchmark de démarrage d'applications de PCMark7, remontant des débits de 52,07 Mo/s dans cette tâche, contre 49,58 Mo/s pour le Vertex 4. C'est, là encore, le plus rapide. Petite anicroche toutefois, le score total remonté sur cette suite de tests "Storage" est de 4689 points, c'est moins bien que les M3 et M3 Pro, et surtout loin du Vertex4 et ses 5185 points. Idem, il lui faut 80 secondes pour copier notre Go de petits fichiers depuis un Ramdisk, quand le Vertex4 ne met que 75 secondes.

Sur l'ensemble des tests menés, le M5 Pro 256 Go de Plextor se positionne assez souvent sur le podium, quand il n'arrive pas tout simplement en tête. Le travail effectué par les ingénieurs de Plextor en relation avec ceux de Marvell continuent à payer et le firmware proposé fait une fois de plus la démonstration de sa stabilité et de son homogénéité. Car c'est bien cela le plus important avec ce SSD, il est dans le bon wagon dans toutes les situations et conserve un très bon niveau de performances dans le temps, même si nous n'avons pas encore suffisamment de recul pour assurer que le M5P ne connaîtra aucun petit couac sur la longueur. C'est justement pour cela que savoir qu'il s'agit d'un produit garanti 5 ans par son fabricant est rassurant, surtout quand on connaît la qualité du SAV Plextor qui - malgré le rachat de l'entreprise par Philips-LiteOn - est resté très satisfaisant. Plextor tenant à conserver son image haut-de-gamme qui est un argument de vente non négligeable.

Entre les deux mon coeur balance, mais pas mon porte-monnaie...

Au final, comme vous l'avez sans doute remarqué, le Vertex 4 tient globalement la dragée haute à ce M5 Pro, et c'est justement la comparaison des performances de ces deux disques qui est intéressante, puisqu'il utilisent pour rappel le même contrôleur. Sans vouloir occulter les autres très bons choix proposés sur les étagères des revendeurs (Crucial M4, Samsung 830, Intel 520 et autres SandForce bien domptés), le duel qui oppose Vertex 4 et M5 Pro est intéressant. Surtout que les avantages mis en avant par les deux entreprises sont à peu près les mêmes, notamment avec une garantie de 5 ans.

Plextor M5 Pro (6)           Plextor M5 Pro (5)

Le choix se portera donc sur une donnée qu'il nous est malheureusement impossible d'analyser pour le moment : le prix au Go. En effet, si l'on sait déjà que le Vertex 4 est très compétitif niveau tarifs, le M5 Pro de Plextor ne sera vendu qu'à compter du mois de septembre et, n'étant pas encore référencé par les revendeurs, nous ne savons pas encore à combien. De son côté, Plextor se contentera de conseiller des prix de vente à son réseau de distribution, et ne souhaite pas nous faire part de ces données. Difficile dans ces conditions de conclure, même si l'on peut penser qu'a priori, l'utilisation de puces mémoire bénéficiant d'une gravure plus fine pourrait permettre à Plextor de vendre son disque moins cher à capacité équivalente.

Sauf que le réseau de distribution de Plextor est moins étendu que celui d'OCZ et ses produits plus confidentiels. Les fameuses économies d'échelle sont donc à sa défaveur, et bien malin serait celui qui - aujourd'hui - pourrait avancer un prix de vente pour ces M5 Pro. Toutefois, on peut penser que Plextor n'arrivera pas à concurrencer OCZ sur les prix. Pour preuve, le Vertex 4 est d'ores et déjà beaucoup moins cher que les M3 Pro. Sur une capacité de 128 Go, le Vertex 4 se trouve à partir de 110€ contre 170€ pour le M3 Pro. Sur 256 Go, la différence est encore plus marquée, le Vertex 4 étant vendu à partir de 210€ contre 315€ pour le M3 Pro !

LE VERDICT

A n'en pas douter, ce M5 Pro de Plextor est un très bon SSD. Élevées et homogènes, ses performances le placent dans le haut du panier. Dommage pour lui, la concurrence est relevée chez OCZ, le Vertex 4 exploitant - globalement un peu mieux - le même contrôleur. Et ce dernier restera a priori bien moins cher. Plextor pourra toujours vanter un SAV de qualité et une image de marque haut-de-gamme, le coût au Go lui sera (sauf très grosse surprise) défavorable...

Les plus
  • Plus rapide que le M3 Pro
  • Performances homogènes
  • Kit complet et garantie 5 ans
Les moins
  • Débits en 4K compressibles
  • Prix ?

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld