Test : Sony Xperia Tablet S

Bien décidé à exploiter correctement sa marque Xperia, Sony continue ses déclinaisons et nous propose une tablette 9,4 pouces dont l’argument principal pourrait bien être sa légèreté et son ergonomie.

Nouvelle révision de la tablette S, l’Xperia S de Sony se démarque, au premier abord, par son design assez différent du reste du marché. Le constructeur opte en effet pour un dos surmonté d’une zone noire , qui donne l’apparence de surélever légèrement la tablette. Étrange, un premier temps, cette « excroissance » s’avère cependant rapidement convaincante. Elle offre en effet une prise en main très agréable en mode portrait et apporte un côté « asymétrique » loin d’être déplaisant. C'est le côté magazine que voulait Sony, en se lançant sur le marché des tablettes (souvenez-vous du test de la Sony Tablet S sous Tegra 2).

Sony Xperia S Tablette (1)              Xperia S Tablet          Sony Xperia S Tablette (2)
Voir la galerie complète (14 images)

Le reste des finitions est à l’avenant : les touches d’allumage et de volume sont facilement accessibles, la prise jack discrète et le revêtement argenté à l’arrière, bien qu’un peu glissant, parait difficilement rayable. Seul le cache abritant le port SD nous a semblé un peu fragile, et il faudra faire attention à ne pas trop forcer lors de chaque ouverture. Pour en finir avec la connectique, évoquons rapidement le port propriétaire pour connecter la tablette à un PC et la recharger, qui n’est pas très pratique et simple d’accès, du fait qu’il soit situé dans un renfoncement assez mal pensé. Malgré ces défauts, le design et la finition de la Xperia S nous a convaincu, d’autant plus que son poids (570 g) et sa faible épaisseur (8,8 mm) la rendent très agréable à utiliser.

Écran très correct, autonomie excellente

Avec sa dalle de 9,4 pouces, l’écran de l’Xperia S est légèrement plus petit que celui d’un iPad (9,7’’), même si la différence n’est pas flagrante. On peut reprocher aux rebords d’être un peu larges, mais c’est malheureusement une constante sur la plupart des tablettes du marché. La définition monte à 1280x800, pour une densité de 161 ppp. À l’usage, la qualité d’affichage reste tout à fait convaincante : malgré les reflets, l’angle de vision est très satisfaisant et le taux de contraste de 734:1, un score très honnête. Seule la luminosité maximale nous parait assez faible et empêche parfois les couleurs d’éclater à leur juste valeur. Toutefois, l’écran de cette Xperia S demeure assez irréprochable et, s’il ne se distingue pas particulièrement de ses concurrents, reste dans une très bonne moyenne.

Sony Xperia S Tablette (13) Sony Xperia S Tablette (12)
Malgré une luminosité maxi un peu limitée, l'écran reste très lisible. Notez que la tablette est
résistante aux éclaboussures de liquides...

La tablette se démarque en revanche un peu plus du côté de l’autonomie, qui nous a très agréablement surpris. Alors que les dernières tablettes Android testées dépassaient rarement les sept heures en lecture vidéo (720p), la Xperia S atteint presque 9 heures (8h56, pour être exact), luminosité au max et wifi activé. La batterie Li-Ion de 6000 mAh fait donc un excellent boulot et l’on n'est plus très loin de la dizaine d’heures d’un iPad Retina. Assurément l’un des plus gros points forts de l’appareil.

De bonnes performances brutes, mais inconstantes

Équipé d’un SoC Tegra 3 quad-core cadencé à 1,3 Ghz, de 1 Go de RAM et 16, 32 ou 64 Go de stockage, la Sony Xperia S a également brillé dans nos différents benchmarks : 55 fps de moyenne sur Epic Citadel, un score global de 13273 sous AnTuTu et 1600 ms sur Sunspider. Elle se place donc au niveau d’une Nexus 10 ou d’un Transformer Pad TF700, du côté des chiffres « bruts ». En revanche, nous sommes un peu déçus par la fluidité de navigation au sein de l’interface, qui affiche régulièrement quelques saccades désagréables. Une faute à imputer, peut-être, à la surcouche logicielle made in Sony, qui a tendance à alourdir l’utilisation d’Android Ice Cream Sandwich 4.0 (la mise à jour vers Jelly Bean est cependant prévue ce trimestre).

Sony Xperia S Tablette (14) 
La qualité de l'appareil photo de 8 megapixels reste anecdotique

Sony ajoute en effet pas mal d’outils faits maison, à l’utilité plus ou moins discutable. Le service Unlimited permet de louer des films et écouter de la musique en Streaming, la fonction Walkman (à l’interface assez classe, avouons-le), vise à remplacer l’app native « Play Musique » et les quelques widgets vont du très utile (la télécommande universelle), à du très commun (bloc note, minuterie, calculatrice…). L’intérêt étant ici de pouvoir les afficher en surimpression sur n'importe quelle application même si, à l’usage, l’utilisation ne s’avère pas franchement pratique. Bef, ces outils spécifiques à Sony apparaissent comme globalement assez anecdotiques.

Sony Xperia S Tablette (15)
Du social, de la musique en illmité... Les services Sony restent classiques

Malgré une couche logicielle propriétaire à l’intérêt discutable (mais n’est-ce pas le cas chez beaucoup de constructeurs ?), la tablette Sony Xperia S est un bon produit, qui pourrait séduire ceux en quête d’un terminal léger et design, à l’autonomie excellente. Ses performances restent bonnes, même si l’on déplore quelques soucis de navigation au sein de l’interface, assez surprenant avec ce type de hardware. On peut donc lui préférer la Nexus 10 qui, pour le même prix (399€ le modèle 16 Go) propose certes une autonomie moindre, mais affiche des performances records et une définition d’écran largement supérieure. Malgré tout, cette Xperia S n’est pas en reste, loin de là.

LE VERDICT

Sony continue sur sa bonne lancée en nous proposant une tablette légère et fine et dotée d’une excellente autonomie. Si les performances brutes sont au rendez-vous, on déplore par contre quelques saccades dans son utilisation au quotidien. On peut également critiquer l’intérêt des outils made in Sony, qui ne se montrent pas d’une grande utilité et alourdissent le système. Mais, globalement, la qualité est au rendez-vous.

Les plus
  • Poids plume
  • Design agréable
  • Très bonne autonomie
Les moins
  • Quelques saccades dans l'interface
  • Les outils Sony, sans grand interêt

COMMENTAIRES

Aucun commentaire sur cet article.

Les commentaires sur ce document sont clos.

Publié le Par
Catégorie : High-Tech, Tablettes
Aucun commentaire
GALERIE D'IMAGES
POUR NOUS SUIVRE...
newsletter

ACTUALITÉS
Macworld
PCWorld